La Démocratie sénégalaise est en danger ! Les libéraux réclament le retour de Me Wade

Xibaaru annonçait son retour au Sénégal après l’arrestation de son secrétaire général adjoint Omar Sarr incarcéré à la prison du Cap Manuel pour diffusion de fausses nouvelles sur la personne du président de la république.
Mais hier dimanche, lors de l’Assemblée générale des libéraux de Bambey, Aïda Mbodji a exhorté Me Abdoulaye Wade, le Pape du « Sopi », à rentrer au Sénégal dans les plus brefs délais. « Abdoulaye Wade est l’unique victime de ce complot fomenté contre sa propre personne. La situation actuelle fait que Me Wade doit rentrer pour porter son manteau de victime. Abdoulaye Wade est au Sénégal ce que Roosevelt était en Amérique, ce que Napoléon fut en France ».
Wade entendra-t-il ce cri de Aïda Mbodji ?
La balle est dans son camp…
Penda Sow pour xibaaru.com

2 Comments

  1. Macky est obligé d’être un dictateur, je le dis et le répète. L’équation pour Macky se pose en termes d’être démocrate et de subir ce qu’il fait subir ou d’être un dictateur pour tenter de sauver sa peau. Le choix est vite fait. J’ai toujours rappelé que la justice de Macky se présente sous forme de:
    – Accuser (en grande quantité) et mettre en prison pour éviter de faire disparaître des preuves.
    – Demander à l’accusé de prouver à l’accusateur que l’accusation est fausse.
    – Trouver de l’emploi à des gens pour qu’ils soient des témoins à charge, tout en délestant de l’accusation de sa quantité devenue loufoque.
    – Et au cas où tout cela ne suffit pas pour condamner l’accusé, le condamner quand même par intime conviction. A savoir que lorsque la raison est dite se loger dans le cœur d’un homme, personne ne peut la contester car ne pouvant tirer des arguments du cœur de cet homme.
    Avec une pareille justice, comment Macky et sa famille pourront-ils ne pas être coupables ? Cette perspective oblige à être dictateur en pensant réussir à éviter cette échéance.

  2. Je rappelle à Xeme que c’est une insulte au Senegal et aux sénégalais que de parler de justice de Macky. C’est cette justice qui était là du temps de Wade et qui avait fait arrêter Idrissa Seck, Modou Kara, Abdourahmane Agne, les jeunes de collobane, Barthélemy Diaz et beaucoup d’aitres acteurs politiques. Par ailleurs, je suis étonné d’entendre que Aida Mbodji a débaptisé Wade Fantomas pour le baptiser Rousevelt-Napoleon. Il n’y a pas longtemps, Aida disait chez les réformateurs qu’il faut déposer Wade à la Bourguiba. Aujourd’hui, elle attend Wade pour se battre. Pitié.

Les commentaires sont fermés.