La coalition du « Non/gor ca wax Ja » dénonce « le comportement anti-Républicain du camp présidentiel »

La coalition du « Non/gor ca wax Ja » ne compte  tourner si tôt le camp du Oui sur l’organisation du référendum passé.  Après  avoir dénoncé  plusieurs incohérences qui  ont été notées à divers niveaux de responsabilités, la coalition   a dénoncé « le comportement anti-Républicain du camp présidentiel ». La gestion solitaire du processus référendaire par le camp présidentiel. « Le refus  systématique du Ministre de l’intérieur de mettre le fichier à la disposition de l’opposition. Seul le camp du OUI en a disposé, même en version papier le jour des élections dans les différents bureaux de vote » a  vilipendé   la coalition dans  un communiqué .Ce qui de  leurs avis est  contraire aux dispositions de l’article L48.   La coalition a également dénoncé  « les Tentative de faire voter ces électeurs avec leurs récépissés de dépôt de carte d’électeur contrairement  aux dispositions de l’article L76.  Passage  inexpliqué du nombre de bureaux de vote de l’étranger de 653 BV » Aussi, a-t-on ajouté  «Le pourcentage aberrant du nombre de votants par rapport à la population locale. L’achat massif des consciences en violation des dispositions du code électoral en général et de son article 104 en particulier qui réglemente et sanctionne toutes les formes d’influence du vote des citoyens ».  Par ailleurs,   la coalition « se félicite d’avoir su relever le défi de la participation  au Référendum du 20 mars 2016.

Xibaaru.com

1 Comment

  1. C’est le moins qu’on attendait d’elle. Il est incontestable que ce référendum a été des plus frauduleux de l’histoire électorale sénégalaise. La fraude a été flagrante.
    L’autre dimension des choses est qu’il faut savoir percevoir ce qu’est le soutien divin. Le camp du OUI, le pouvoir de Macky Sall, a fraudé par un ajout de 1 213 bureaux de vote avec l’équivalent de 606 500 votes qu’ils ont ajouté au décompte du OUI. Allah a éclairé de son soleil toute la magouille, en affichant au grand jour la différence de chiffres entre le directeur des élections et le juge des élections. Il n’y a pas de meilleur soutien divin pour l’opposition. Allah a éventré la fraude au grand jour, et au yeux de toute la planète terre.
    Quoi d’autre l’opposition pouvait elle attendre d’Allah ? Qu’Il pleuve des pierres sur Macky. Non. Allah a dit que la fraude, que le mensonge ne triomphera pas. Mais en voici la preuve. Ils ont fraudé, et ils n’ont pas pu le cacher. Et pourtant quand on fraude c’est pour le cacher. Mais voilà qu’ils fraudent et cela s’affiche plus clair que l’affiche floutée qu’ils avaient faite pour le NON dans les rues de Dakar. Ils ont tellement été surpris par l’éventrement de leurs manigances qu’ils en ont tous perdu la langue. Observez les comment ils défilent devant les médias, les plateaux télés, et aucun d’eux n’ose prononcer les mots « bureaux de vote ». Ils se contentent tous, comme d’habitude, de se cacher derrière un juge, un procureur, etc, pour dire que la justice s’est prononcée et qu’alors les choses sont derrière nous. Comme si un voleur pouvait juste ce cacher derrière l’aveux que son vol a eu lieu hier et cela est derrière nous; comme si le menteur pouvait se cacher derrière l’affirmation que son mensonge c’était hier et que cela est derrière nous.
    Messieurs, il faut que ces 1 213 bureaux de vote soient marqués au rouge dans l’histoire du Sénégal. Il faudrait même ériger un monument appelé « 1 213 bureaux de vote » dans un boulevard de la capitale. Parce que c’est un symbole. Parce que un jour qui consacre le recul démocratique du Sénégal sur plus 56 ans ne doit pas être occulté par des patriotes sénégalais.

Les commentaires sont fermés.