La Chine vole au secours de l’Autoroute « Ila Touba » : « Aucune menace ne pèse sur l’Autoroute…Tout va bien »

Dans un communiqué adressé à la rédaction de xibaaru, l’Ambassade de Chine a tenu à apporter des précisions sur d’éventuels menaces qui perturberaient l’exécution de l’Autoroute « Ila Touba » évoquées par la presse hier. Selon plusieurs médias, l’autoroute « Ila Touba » qui doit relier Thiès à la ville sainte de Touba serait menacée par des problèmes de trésorerie au sein de la banque Eximbank. La Chine à travers son Ambassade à Dakar a démenti ses propos en apportant des éclairages sur le mode de financement et l’évolution des étapes devant aboutir à l’exécution des travaux…Voici le communiqué intégral de l’Ambassade Chine.

Communiqué de Presse
Le 15 juillet 2015, le quotidien « Rewmi » a publié un article dont le titre est « L’autoroute Ila Touba menacée ». En réponse à cet article et en s’appuyant sur des faits, l’Ambassade de Chine souhaiterait faire des éclaircissements sur l’avancement du projet de l’autoroute de péage Thiès-Touba comme suit :
D’après les informations que l’Ambassade a reçues, jusqu’à présent, le projet d’autoroute à péage Thiès-Touba avance régulièrement sans aucun imprévu.
Du côté du financement, après la signature de la convention du 8 juin 2015, les autorités concernées de l’État sénégalais ont été saisies pour préparer des documents nécessaires à l’entrée en vigueur de la convention et au premier décaissement afin d’accélérer le lancement effectif des travaux. À présent, la plupart des documents sont prêts et envoyés à l’Eximbank, à savoir l’attestation du plafond de la dette, l’avis juridique, la procuration de tirage, le calendrier de tirage, etc. L’Eximbank a aussi prévu une mission à Dakar les 27 et 28 juillet 2015 pour accélérer le rythme du projet, parce qu’elle est prête à effectuer le premier décaissement.
Du côté technique, l’étude détaillée d’avant-projet est au point d’achèvement pour les travaux principaux et l’étude d’exécution y relative sera bientôt entamée. Sur le terrain, la vérification des points polygonaux (travaux topographiques) sont en cours, la construction des trois bases-vie respectivement à Thiès, à Bambey et à Diourbel a déjà été lancée. Les études géophysiques pour les puits ont été achevées et le forage de puits est en bon chemin. Plus de 70 techniciens chinois et plus de 200 personnes locales travaillent sur site. La première vague des engins en provenance du Mali est arrivée et la deuxième est en route vers le site des travaux.
En conclusion, l’attention particulière que les deux Gouvernements portent sur le projet « Ila Touba » est palpable à table et toutes les parties exécutrices, soit le MEFP, l’AGÉROUTE et l’Eximbank, la CRBC ont fait tous leurs efforts pour honorer leurs engagements respectifs.

Fait à Dakar le 15 juillet 2015,
Ambassade de Chine au Sénégal.