La chanteuse Déesse Major arrêtée…La Cour de Répression de l’ART remplace la CREI

Après avoir reçu une plainte contre la chanteuse Déesse Major pour port de tenue vestimentaire qualifiée d’extravagante et attentatoire aux bonnes mœurs, le procureur de la République près le Tribunal de grande instance de Dakar, Serigne Bassirou Guèye, a envoyé un soit-transmis à la Sûreté urbaine. Après les auditions, Déesse Major a finalement été arrêtée ce vendredi 17 juin.

Ainsi donc, la chanteuse Déesse Major est en garde à vue à la Sûreté urbaine pour  »attentat à la pudeur et atteinte aux bonnes mœurs ». Un  »Comité pour la défense des valeurs morales au Sénégal » lui reprochant d’avoir mis une tenue vestimentaire  »extravagante et attentatoire aux bonnes mœurs », à l’occasion d’un concert au Stade Iba Mar Diop.
Bienvenue au Sénégal !
Et notre Etat se soumet. Un procureur pieux ? Un commissaire membre d’un dahira ? La foi avant la loi ! C’est ainsi que se déconstruisent les acquis du vivre ensemble. Aucun citoyen n’a le droit de nous enténébrer. Nous résisterons à toute complicité tentant d’obstruer notre désir de liberté. Parce que les injections n’ont jamais produits de l’humain.
Si jamais l’Etat accorde le moindre intérêt aux agissements de ce Comité, l’Art sera leur bouc-émissaire. et la beauté s’éloignera de ce pays.

Au nom de leur libido refoulé, des censeurs de la morale se sont donc regroupés au sein d’un comité au Sénégal. Avec tous les pouvoirs.
Dans un pays où la recherche de la visibilité est le quotidien de chômeurs chroniques, de retraités frustrés et de politiciens chômeurs, un Etat qui y prête le flanc inquiète la majorité des honnêtes citoyens pour qui le respect des droits humains est un minimum.

Après avoir interdit le grand voile, c’est la grande nudité, et ils veulent quoi au juste ?

Soxna pour xibaaru.com

 

1 Comment

  1. Nous avons l’etat que nous méritons. Sarkozy avait prononcé des phrases qui ont choqués nos intellectuels, nos journalistes et nos politiciens. Mais force est de constater qu’il avait raison. Pendant que le monde avance, nous nous enfermons entre nous. Nous sommes convaincu d’être le peuple élu de Dieu, les meilleurs. Mais en réalité nous avons énormément régressé depuis l’indépendance. J’espère qu’on se réveillera un jour pour constater à quel point nous nous somme trompé. Le rôle d’un Ett n’est pas de dicter à chaque adulte comment il doit vivre. Même les côlon qui avaient des pouvoirs illimités sur le peuple n’osaient pas aller jusque là. Le rôle de l’etat s’est d’assurer un bon niveau d’études aux jeunes, du travail aux adultes. Faciliter l’investissement créateur d’emploi, favorise la recherche technologique qui fera que les produit made ni Sénégal puissent rivaliser les Samsung, acer, Asus, tous asiatiques etc..mais nous préférons emprisonner les filles pour leur habillement. Pauvre Sénégal. Senghor doit se retourner dans sa tombe.

Les commentaires sont fermés.