Khalifa Sall annonce la fin de la coalition Benno Bokk Yaakar…Le PS aura un candidat…

Est-ce la fin des spéculations sur une éventuelle candidature du Parti socialiste à la prochaine élection présidentielle ? Les dernières déclarations du maire socialiste de Dakar, Khalifa Sall, ne laissent aucun doute sur l’objectif du Parti Socialiste : La reconquête du pouvoir.
Et qui dit reconquête du pouvoir, parle d’un socialiste au pouvoir. Et Khalifa Sall l’a si bien dit : « le Ps aura un candidat. Je rappelle que c’est le Comité central qui a décidé que le Parti aura un candidat. Pas moi. Ce sera fait, selon ses règles, textes et principes… Arrêtez le débat inutile et travaillons à revenir au pouvoir »…
Revenir au pouvoir
Khalifa Sall laisse entendre qu’il faut travailler pour « revenir au pouvoir ». Cette simple phrase jette le discrédit sur la coalition Benno Bokk Yaakar au pouvoir.
Khalifa Sall récuse-t-il l’appartenance du Parti socialiste à la gestion du pouvoir ? La déclaration du maire de Dakar met fin à la participation du PS à la gestion du pouvoir puisque Khalifa Sall demande au socialiste d’œuvrer pour la reconquête du pouvoir. Celui de Macky Sall.
Si les socialistes sont appelés à reconquérir le pouvoir de Macky Sall, alors la coalition Benno Bokk Yaakar n’a plus sa raison d’exister puisqu’une des composantes de ladite coalition convoite le fauteuil du président Macky Sall.
L’unité du PS
Et Khalifa Sall ne varie pas dans ses propos en appelant à l’union pour la gagne : « J’appelle tout le monde donc à garder la sérénité, parce que si on est uni, on gagne. Divisé, on perd tout. Il n’est pas dans l’esprit de TANOR de vendanger le parti, d’hypothéquer le parti ».
Vendanger le parti et hypothéquer le parti au profit de qui ? Ces mots de Khalifa Sall s’adressent à ceux qui pensent que Tanor « voudrait liquider » le parti socialiste au profit de Macky Sall qui est jusque-là considéré comme le candidat non déclaré de Tanor Dieng, le patron du PS…
Penda Sow pour xibaaru.com