Karim Wade, prisonnier au Qatar…Y a-t-il un accord entre…Macky et l’Emir ?

Karim Wade, le prisonnier politique récemment élargi de prison par une Grâce présidentielle, est-il l’objet d’un accord entre la république du Sénégal et le Qatar ?

Xibaaru a fouillé les accords de coopération entre le Sénégal et l’émirat du Qatar et continue ses investigations sur la coopération judiciaire entre les deux pays.

Mais il faut reconnaître que le Sénégal était dans les plans de coopérations du Qatar après le Maroc, l’Algérie, la Tunisie, l’Egypte, le Soudan, le Tchad, la Côte d’Ivoire…

C’est ainsi que le Qatar a ouvert des négociations avec le Sénégal pour instaurer un cadre de partenariat stratégique.

Xibaaru vous retrace les accords de coopération entre le Qatar et le Sénégal… Mais point de coopération judiciaire qui aurait fait déporter le fils de Wade…

Et les Qataris ont tout donné au Sénégal…Voici les 4 accords majeurs :

Libre circulation

Les deux pays comptent aboutir rapidement à un accord permettant à des jeunes Sénégalais qualifiés d’exercer leurs talents au Qatar. « Tout dépend des besoins de notre secteur privé et de la quantité de main-d’œuvre nécessaire. Mais la question des personnels de santé est un des sujets que j’ai évoqués avec le président Sall » a précisé Nasser Abdullah Saleh Al Hemidi, ministre du travail qatari, à l’issue d’un entretien avec Macky Sall.

Production d’électricité à partir du gaz importé du Qatar

Pour soutenir la politique énergétique du Sénégal, le Qatar est disposé à fournir du gaz liquéfié pour la production d’électricité. « Nous avons évoqué la possibilité d’amener du gaz naturel et produire de l’électricité au Sénégal » a proposé le ministre de l’énergie du Qatar.

Ville nouvelle

Le président Macky Sall a présenté un ambitieux projet de nouvelle ville autour du lac Rose qui a retenu l’attention du Qatar.  « Il s’agit du projet d’aménagement de zones économiques dont le plus important est la Cybercity. Un projet que nous voulons réaliser dans la zone du lac Rose. Nous voulons aussi construire des hôtels pour le tourisme d’affaire et balnéaire. Nous avons 700 km de plage et nous avons besoin de renouveler les infrastructures hôtelières» a expliqué le président Sall.

Chemin de fer express

Le Sénégal a aussi exposé un projet de chemin de fer express pouvant relier le nouvel l’Aéroport international Blaise Diagne (AIBD) à la ville de Dakar

Penda Sow pour xibaaru.com