Karim Wade pris dans l’étau de sa nationalité « Française »…

Il est bel et bien français. Eh oui, le fils de l’ancien président Abdoulaye Wade est un français et son pays, la France, le réclame pour qu’il puisse purger sa condamnation écopée au Sénégal ou du moins les sanctions financières.

Selon «Jeune Afrique» qui cite le parquet français, « les sanctions financières prises à l’encontre de Karim Wade par la Cour de répression de l’enrichissement  illicite (CREI) pourront être appliquées en France, A l’issue d’une audience au Tribunal de grande instance (TGI) de Paris qui s’est tenue lundi 27 juin, le parquet français a jugé recevable la demande d’entraide judiciaire formulée par le Sénégal concernant l’affaire Karim Wade. Autrement dit, selon le parquet, sa condamnation par la CREI pourrait être exécutée en France. Une position à laquelle s’opposent les avocats du fils de l’ancien président sénégalais, qui ont également été entendus par le tribunal. La justice rendra sa décision le 26 septembre. »

Karim président ?

A ce rythme où les choses s’emballent, les chances de Karim Wade de se voir un jour président, s’amenuisent. Son pays la France va coopérer avec l’état du Sénégal qui a condamné ce citoyen français.

Si cela s’avère exacte, Karim Wade ne sera jamais président du Sénégal car pour les Sénégalais, il est de l’autre côté de la Méditerranée.

Et ce ne sera pas du jour au lendemain qu’il va faire croire au Sénégalais qu’il est un des leurs en renonçant à sa nationalité française.  Il est français quand il est menacé et Sénégalais quand il veut « bouffer »…Ça c’est du Karim tout craché !

Tchimm ce franchouillard, un vrai emmerdeur !

Penda Sow pour xibaaru.com