Karim en résidence surveillée au Qatar…Madické le seul qui sait tout depuis le début

Les Etats n’ont pas d’amis…Ils n’ont que des intérêts. Et le Qatar n’est pas l’ami de Karim Wade. Et l’émir du Qatar a plus à gagner dans ses relations avec le Sénégal que dans sa supposée amitié avec Karim Wade.

Et depuis quand Karim est-il l’ami de l’émir ? Qu’a-t-il fait pour le Qatar que Macky, aujourd’hui tout-puissant au Sénégal, ne saurait le faire ?

Dans ce cas, pourquoi l’émir du Qatar compromettrait-il ses relations avec le Sénégal pour un prisonnier ?

Toutes ces questions pour vous dire Karim Wade n’est pas au-dessus des relations entre le Qatar et le Sénégal.

Donc si le Qatar a dépêché un jet privé et son procureur pour venir chercher Karim, c’est pour d’abord débarrasser Macky Sall et le Sénégal d’un prisonnier gênant et encombrant.

Karim Wade a été livré à un pays tiers. Et le plus haut personnage juridique du pays était présent pour superviser le transfèrement du prisonnier du Sénégal vers le Qatar…

Et Karim est parti sans voir son marabout…C’est inadmissible !

Pour rien au monde, Karim n’aurait raté l’occasion d’aller voir son marabout pour le remercier. Et cela pour plusieurs raisons.

Ensuite, il part au Qatar sans voir son vieux père (qui a une santé fragile) et sa mère qui pleure son fils depuis trois ans.

Et ses enfants ?

Il les oublie pour aller au Qatar.

Mais qu’est-ce qui peut motiver un départ aussi précipité… ?

C’est que Karim a été transférer d’une prison (Rebeuss) à une résidence surveillée au Qatar où il n’est pas libre de ses mouvements…

Et Madické Niang est le complice de toute cette mascarade…Il a travaillé pour le compte de l’état et ses propres affaires. il a invité le fils du Mara mais de sources sûres, ce dernier n’a rien compris. Pour lui, voir Karim libre c’était l’essentiel. Tout comme son père, le Khalife Général des Mourides. Mais personne ne s’imaginait que Karim partait vers une autre cellule à ciel ouvert dans le Golfe.

La seule personne qui savait tout, qui savait que ce n’était point une liberté mais un transfèrement, est celui qu’il a accompagné le prisonnier…Et c’est seule personne, c’est Me Madické Niang.

Penda Sow pour xibaaru.com

7 Comments

  1. On croirait que vous êtes utilisés pour faire diversion ou vous le faites mal. Depuis le début de cette n mascarade vous n’êtes pas logique avec vous même et pour preuve dans vos éditions du jour, on relève des contradictions criardes chaque fois. Pour un journaliste ce n’est pas sérieux et à la longue vous frisez le ridicule.

  2. Penda Sow santan n’a rien fait par rapport a toi!

    Tu est pire que santan!

    Vous etes tout simplement ridicule!!!

  3. Penda, arrêtez avec Karim. Vous fantasmez sur ce petit; on vous a comprise.

  4. c’est ce qu’on appel prêcher le faux pour avoir le vrai teyleen rek legui lep leer et vous serez edifie

  5. Il faut dire a penda sow de faire du journalisme et d’arreter de nous donner sa vision des choses

Les commentaires sont fermés.