Jeune Afrique précise avoir caricaturé Serigne touba par rapport à l’affaire Wally Seck…C’est l’origine du mal

Dans ce qu’on peut appeler la bêtise du siècle au Sénégal avec la première caricature de Serigne Touba, il est important de dire aux Sénégalais que le Magazine a donné la source de sa motivation.
Dans ce qu’on peut appeler une mise au point ou une précision rapportée par Dakaractu sur son site avec le titre « CARICATURE DE SERIGNE TOUBA : Jeune Afrique change la photo », le magazine panafricain écrit ce qui suit : « Dans ce dessin, notre intention n’est pas de blesser qui que ce soit, et encore moins de porter atteinte à Cheikh Ahmadou Bamba, mais de dénoncer la bêtise de ceux qui ne font pas la différence entre un caftan et une robe, avec toutes les déductions faciles et infondées qui pourraient en découler. Une simple analogie humoristique avec l’« affaire Wally Seck »…
Vous avez bien lu. Jeune Afrique a fait cela par analogie humoristique avec l’affaire Wally Seck…
Donc s’il n’y avait pas l’affaire Wally Seck et ses homos efféminés qui sortent avec des sacs de femmes, Jeune Afrique ne l’aurait jamais caricaturé…
Donc Wally Ballago Seck est la source du Mal…
Et le mal est fait…Et très mal fait.
Wally Ballago est l’homme par qui le malheur arrive au Sénégal…
Mobel Sirah Ba pour xibaaru.com