Il envoie une femme à l’hôpital, elle meurt…La morgue est en panne : il garde le corps jusqu’à ce que…

C’est l’histoire de Ciré Wone, le président du CDQ (Conseil de Développement de Quartier) des Abattoirs de Tambacounda qui a eu du mal à trouver une morgue pour conserver le corps d’une femme qu’il a conduit à l’hôpital et qui est finalement décédée.
C’est une dame du quartier, gravement malade qu’il a conduit nuitamment au Centre Hospitalier et qui est décédée par la suite. Alors il fallait garder le corps à la morgue. Impossible car l’infirmier de garde lui a signifié que la morgue est en panne. Equation à plusieurs inconnus pour le président du CDQ (Conseil de Développement de Quartier) des Abattoirs qui a remué terre et ciel pendant une bonne partie de la nuit du mois de ramadan dernier pour garder ce corps. Et donc la nuit a été très longue car il fallait éviter sa décomposition. Heureusement que la morgue de la mosquée des Abattoirs complémentaires avait encore de la place.
Et Mr Wone n’est pas le seul dans son cas car les populations de Tamba souffrent des pannes de la morgue principale. Les habitants se rabattent sur les morgues des mosquées.
Et la désolation des populations de Tambacounda à cette période de pannes récurrentes de la morgue du Centre Hospitalier Régional n’est pas de tout repos. En effet il est devenu plus facile de voir un corps d’individu en état de décomposition faute de place à la morgue de l’hôpital. Car les chambres froides sont presque tous en panne. Et pratiquement seule une chambre est fonctionnelle. Cette dernière ne peut garder que 4 corps pour toute une région. Une situation très difficile à supporter par les populations qui peinent à garder les corps qui attendent d’être inhumés. Suffisant pour les que les habitants du quartier des Abattoirs, dans la commune de Tambacounda se lancent dans un processus de construction d’une morgue fonctionnelle sur fond propre dans l’enceinte de la mosquée dudit quartier.
Et c’est Mr Wone, après son aventure malencontreuse avec une morte dans son véhicule, qui a eu l’idée de construire une morgue dans la mosquée de son quartier…
C’est dire que les populations sont livrées à elles-mêmes. Où est l’Etat ? Mais où est le gouverneur de Tamba ? Où est le préfet ?
Sadio SOUMARE à Tamba pour xibaaru.com