Idy propose un jury d’honneur pour faire la lumière sur le protocole de Rebeuss et ses 74 milliards…

Idy est accusé et acculé sur le fameux et invisible « protocole » de Rebeuss qui alimentent les débats politiques. Ainsi dans un communiqué signé de l’ancien premier ministre et parvenu à notre rédaction, le président du parti Rewmi propose la création d’un jury d’honneur pour faire la lumière sur ledit protocole de Rebeuss. Voici sa déclaration in extenso…
Comme le Président de la République et son gouvernement ne s’occupent pas, cher compatriote, de ton argent, je propose, la création d’un jury d’honneur chargé de récupérer les 74 milliards au profit des populations. Cette première mission sera cependant impossible d’ici à l’extinction du Soleil. Pour une raison simple : comme il le soutient depuis maintenant 11 ans sans jamais avoir été démenti par le moindre fait, Idrissa Seck n’a jamais pris ni 74 milliards, ni 74 centimes. Il est juste l’objet d’une cabale machiavéliquement conçue par un Monarque tardif, frappé du syndrome d’Ubris qui rêvait de nous imposer son fils, « meilleur financier du monde », destinataire de la célèbre phrase: « je dirai à ta mère que tu as bien travaillé ». Comme Allah a beaucoup d’humour, il a transformé le rêve insensé en cauchemar en faisant de son successeur, complice et subordonné d’hier le bourreau de son fils, traqué, condamné et livré aux Qataris sur injonction d’un Donneur d’ordre international. Ce qui le plongera dans une colère noire productrice des paroles ignobles qui raisonnent encore dans nos oreilles, traitant notre Président de « Deum » et de « Diam », mesure de  son impuissance face à l’affront.
Ce jury d’honneur que je te propose, cher compatriote, ne chômera pas pour autant. Il pourrait alors  faire taire à jamais « ceux qui ne cessent de jurer, méprisables, diffamateurs infatigables, délateurs, avares de tout bien, violents, pécheurs, insolents, et de surcroît, bâtards », (Coran sourate 68, versets 10-13). Quelles que soient leurs positions institutionnelles ou sociales, Président de la République, passé ou présent,  ministre, passé ou présent, auxiliaires de justice, dames de compagnie corrompues.
Il pourrait ensuite s’intéresser aux vrais dealers, présents et passés. A Doha, Nicosie, Jérusalem, Beyrouth, Dubaï, Paris, Monaco, Genève, New York, Montréal, Ouagadougou, Matam, Dakar…
Ce jury d’honneur pourrait être ainsi composé:
Les représentants des autorités religieuses
Le Forum civil
L’UMS (Union des Magistrats du Sénégal)
La Raddho
Amnesty International
Transparency international
Le Synpics
L’Ordre des Avocats
L’Ordre des notaires
Le Patronat
Les syndicats
Le forum du justiciable
Les bailleurs de fonds du Sénégal
Etc.

Cher compatriote, merci de te tenir debout à jamais face à la corruption et à l’injustice de tes élites dont les privilèges au sommet de l’Etat ont une contrepartie obligatoire dont elles ne s’acquittent pas : s’occuper sérieusement de soulager tes souffrances à défaut de te rendre heureux.
Je te reviendrai bientôt avec des propositions et des projets concrets dans ce sens.
Que Dieu te garde.

Idrissa Seck
Président de Rewmi
Président du Conseil Départemental de Thiès
Ancien Premier Ministre du Sénégal