Idrissa Seck tire à boulets rouges sur le régime : « Le peuple souffre encore…Le régime a détruit les bases nécessaires… »

Les perturbations scolaires du fait des grèves d’enseignants, préoccupent le leader national du Rewmi. Idrissa Seck livre son sentiment de déception face à ce qu’il appelle l’incompétence du régime en place à régler les problèmes des sénégalais.  » Je suis profondément touché par ce qui se passe dans  le secteur de l’enseignement » confie M Seck. Le secrétaire général national du Rewmi invite le gouvernement à respecter ses engagements face au monde enseignant. «Un donneur de savoir est quelqu’un à respecter et à honorer » dira le patron de Rewmi. Dans la même foulée, Idrissa Seck a manifesté sa déception de voir le pays régresser au plan social où selon lui  » le peuple souffre encore ». De l’avis du patron du Rewmi le régime en place a détruit les bases nécessaires à un dialogue social. Malgré tout, M Seck invite le régime à un dialogue inclusif sur certaines questions comme  » l’accueil des prisonniers venant du Guantanamo ». D’ailleurs à ce sujet, Idrissa Seck dira qu’il y a du flou autour de cette affaire. Ainsi, le leader national du Rewmi invite le régime à beaucoup de prudence dans certaines  décisions en ces temps de lutte contre le terrorisme.
ELHADJI MAEL COLY

1 Comment

  1. C’est vraiment inadmissible qu’un pays qui est financé à hauteur de 300%, pour son PSE, par le gentil Club de Paris, n’arrive pas à régler les petits problèmes des enseignants et les autres minis problèmes qui assaillent le peuple. Recevoir du Club de Paris plus de 20% de ses besoins pour 25 ans, et ce après avoir vider au préalable la banque de Pékin, pour ce pouvoir qui « baigne » dans autant de milliards, les problèmes des enseignants doivent être microscopiques. Si l’impossibilité de pouvoir régler ses minis problèmes devient la preuve que les plus de 300% du Club de Paris et la vidange de la banque de Pékin sont des mensonges, alors la suppression de la taxation des appels entrants en devient plus haïssable pour le peuple, parce que depuis 4 ans ce sont 292 milliards que cette suppression a privé le Sénégal. Et Orange a fait 100 milliards de bénéfice rien qu’en 2015.

Les commentaires sont fermés.