Grave erreur de Moustapha Fada Niasse…Il a piétiné le protocole et rabaissé son patron Macky Sall

Il y a quelque chose qui ne va pas au sommet de l’Etat : Soit Macky Sall est trop gentil donc naïf pour laisser les amitiés et les sympathies piétiner le protocole, soit ses collaborateurs du Palais, ceux qui se disent communicants sont tellement nuls au point de laisser le président Sénégalais se faire humilier sur une photo qui va faire le tour du monde.
Mais la seule chose qui est sûr, c’est que le président de l’Assemblée Nationale, Le président Moustapha Fada Niasse ne respecte pas Macky Sall. Il foule à ses pieds l’ordre protocolaire. Il oublie que Macky Sall est son président et son chef. Et il en a fait une démonstration hier vendredi au King Fahd Palace.
C’était lors de la 10ème conférence annuelle de l’Alliance des Libéraux et des Démocrates pour l’Europe, le Pacifique, l’Afrique et les Caraïbes (ALDEPAC), organisée en collaboration avec la Représentation Régionale Afrique de l’Ouest de la Fondation Friedrich Naumann pour la Liberté.
A l’issue de la Conférence dont le thème était « La gouvernance des ressources naturelles de l’Afrique : une approche libérale », il y a eu une photo de famille des conférenciers avec le président Macky Sall et le président de l’Assemblée Moustapha Fada Niasse…Et ce dernier comme un vrai Fada, s’est mis devant le président de la République. Regardez la photo : Fada Niasse est carrément devant Macky comme s’il était le patron. Qui oserait faire cela devant Obama, Hollande ou Ouattara ? Se mettre devant le président est un manque de respect. Et Moustapha Fada Niasse ne respecte pas Macky…Regardez encore.
Penda Sow pour xibaaru.com

niasse macky respect 1

1 Comment

  1. C’est vrai que je n’avais pas vu d’emblée Macky avec Niasse qui lui fait de l’ombre. Cependant, deux remarques positives:
    1. Peut -être qu’on a ici Macky de l’APR?
    2; Peut-être aussi que l’embonpoint de Niasse qui transparaît avec sa veste et ses boutons qui souffrent, a fait qu’il lui est difficile de se trouver une place normale. Moi qui pensais que Macky était champion sur ce registre. En tout cas, à défaut de Notre Sénégal, ce qui émerge chez ces deux personnalités est patent.

Les commentaires sont fermés.