Gackou accuse Macky de vouloir retarder les échéances électorales : Le président fuit les élections

C’est sous une forte mobilisation des militants venus massivement à l’inauguration de leur permanence que le leader du grand parti Malick Gackou a interpellé Koor Mareme Faye « «J’appelle les acteurs politiques à la sérénité. Et le Président Macky Sall doit respecter sa parole et réduire son mandat», martèle-t-il
Pour Gackou le calendrier républicain doit être respecté, comme l’exige la démocratie. Et le président de la République doit honorer la parole donnée «Il y a ceux qui ne veulent pas aller aux élections. C’est pourquoi ils souhaitent, d’abord, consulter le Conseil constitutionnel le camp présidentiel veulent retarder les échéances »
Analysant la situation macroéconomique du pays, le leader du grand parti a déploré la fermeture de plus de 400 entreprises depuis l’accession de Macky à la magistrature suprême. « On ne peut pas parler de croissance économique alors que les Pme ne sont pas accompagnées »
Correspondance particulière de Omzo