Fada va « tuer » le groupe parlementaire de Wade…Voici les députés qui vont le suivre…

Avant-hier, lors du comité Directeur du PDS, les libéraux avaient donné mandat à leur secrétaire Général, Me Abdoulaye Wade, de choisir les membres du prochain bureau du groupe parlementaire des libéraux et démocrates.
En effet ils ont donné mandat à Abdoulaye Wade, de revoir la composition du groupe parlementaire de l’opposition en perspective de la prochaine rentrée parlementaire. Et c’est Babacar Gaye, le porte-parole qui l’a annoncé : « Le Comité directeur, après avoir entendu le rapport fait par le secrétaire général adjoint, coordonnateur du Pds, Oumar Sarr, a donné mandat au secrétaire général national comme cela se faisait quand on était dans l’opposition et quand on était aux affaires, de faire les choix nécessaires aussi bien pour la direction que pour tous les postes du groupe parlementaire. Cela bien évidemment après avoir tenu compte de l’apport que nous attendons pour l’intérêt du peuple sénégalais, une coopération politique entre députés membres de l’opposition et des non-inscrits »,
Mais c’est qu’en annonçant cela, les libéraux ignore la force de Modou Diagne Fada mais aussi celle des autres députés mécontents ou d’autres qui avaient déjà fait allégeance à Fada.
Et si c’était Fada qui faisait tomber le groupe parlementaire de Wade ?
Tout est possible car nombreux sont les députés libéraux qui sont suspectés de suivre Modou Diagne Fada.
Dans un message écrit par un député non inscrit qui requiert l’anonymat, c’est le PDS qui risque de perdre son groupe parlementaire. Et il cite, en connaissance de cause puisqu’étant à l’Assemblée, les députés qui vont suivre Modou Diagne Fada…
Le député explique :
« Je suis un député non inscrit mais je suis surpris de voir qu’un grand parti comme le pds puisse commettre certaines erreurs. Le PDS a 12 députés dont plus de la moitié restera avec Fada quelle que soit la situation. Parmi les non-inscrits à l’assemblée, seuls Diop de Croix et Seynabou Wade sont susceptibles d’aller rejoindre les libéraux. Où trouveront-ils l’effectif pour mettre en place un groupe parlementaire ? Wade n’est pas à l’assemblée, ce sont les députés qui y sont et qui votent. Si Wade veut faire payer à Fada sa défiance au sein de leur parti, il va échouer et ce serait dommage. Fada, Fatou Thiam, Ousmane Ngom, Iba Der Thiam, Mamadou Dieng, Hadji Cissé sont autant de députés libéraux qui ne joueront pas le jeu de Wade. J’attends de voir. J’espère me tromper. »
Il a bien cité Fatou Thiam, Ousmane Ngom, Iba Der, Mamadou Dieng, Hadji Cissé…Et si ces députés décidaient de suivre Modou Diagne Fada, alors Wade n’a plus de groupe parlementaire…
Penda Sow pour xibaaru.com

6 Comments

  1. Kxkxkxkxkkxkxkx… 🙂

    Xeme

    oct 09 , 2015 at 09:18

    Ne pas oublier que si Fada quitte il perd le poste de député.
    Bravo l´ami. Le fadeux qui a écrit cette connerie n´était pas conscient de ce que tu signales.

  2. CELUI QUI A ECRIT CETTE FANTAISIE N A PAS PRIS EN CONSIDERATION LES DERNIERES REFORMES.FADA QUI N A PAS DE TRAVAIL SINON LA POLITIQUE NE POURRA QUE FAIRE PROFILE BAS ET SE CONTENTER DE CE QU IL AURAIT CACHE AU CANADA…

  3. FADA FADA il risque gros.
    Ousmane ngoM ce minable un vautour,il ne peut rien.

    Le cas FADA n’est pas significatif.

    Qlq soit les députés qui le suivront FADA perdra par a ou b.

  4. Le scénario que je vois c’est que le pds n’aura plus de groupe parlementaire à l’assemblée. Fada n’aura plus le nombre de députés nécessaire pour garder son groupe et les autres non plus n’uaront pas le nombre nécessaire pour constituer un groupe. Ce sera l’éclatement. En vérité. Fada étant celui qui a déclaré l’actuel groupe des libéraux, seul lui peut proposer des modifications. S’il refuse, les autres devront créer un nouveau groupe. Dans ce cas, la nouvelle loi qui exige 15 députes pour un groupe parlementaire va s’appliquer. Aujourd’hui, seuls 4 députés du pds sont sûrs de ne pas rester avec Fada: Omar sarr, aida Mbodji, Woré sarr et lamine Thiam. Tous les autres ne joueront pas le jeu soit parce qu’ils sont parmi les réformateurs (Fada, tatou Thiam, Hadji cissé de Kedougou), soit parce qu’ils sont en rupture avec wade en ne lui faciliteront rien ( Ousmane Ngom, Iba Der Thiam, Awa Diop), soit parce qu’ils ont des intérêts à préserver du voté du pouvoir et ne vont pas s’alligner du coté de ce que veut wade (Mamadou Dieng et sa dame de Koungueul). Finalement, Fada n’aura plus sont groupe mais les autres aussi n’ont aucune chance pour passer de 4 députés à 15, meme s’ils sont rejoint par certain non inscrit. A moins qu’ils s’allient avec le rewmi mais là aussinla nouvelle loi l’interdit. Nous allons vers une assemblée avec un seul groupe, celui de la majorité. Une première au Senegal.

Les commentaires sont fermés.