Fada face à son destin politique…Il défie Wade et crée son parti politique à la Place du souvenir

Aujourd’hui à la Place du Souvenir Africain, Modou Diagne Fada réunit les responsables de ses sympathisants qui représentent les 45 départements du Sénégal pour statuer sur l’avenir politique des réformateurs.

Va-t-il créer un parti politique ?

Selon un communiqué parvenu à la rédaction de xibaaru, Modou Diagne Fada veut préparer les challenges futurs. Et face au peuple Sénégalais et face à l’histoire, il va décliner aujourd’hui, dans cette place du Souvenir Africain, ses ambitions politiques sans…WADE.

Et selon des sources, Modou Diagne Fada va reprendre son « Waar wi » (« Lopin de terre » en wolof) non comme un mouvement mais bel et bien comme un véritable parti politique…

Dans ledit communiqué adressé à la rédaction de xibaaru, tout semble concorder vers la création d’un nouveau parti politique.

Après avoir fait l’historique de ses démêlés avec le PDS, le communiqué des réformateurs remet sur la scène politique, le destin politique de Modou Diagne Fada.

Communiqué

Le 01 Juin 2015

Le Président Modou DIAGNE FADA, leader de l’opposition parlementaire et démocratique, président du groupe parlementaire des libéraux et démocrates, et cador du Pds, publie avec un groupe d’adhérents et de sympathisants, un mémorandum éponyme demandant la réforme profonde du Pds et le renouvellement de ses instances de la base au sommet. Ce projet visait á inciter notre parti á mieux jouer son nouveau rôle d’opposition et préparer les challenges futurs. Ce fut le début de nos déboires

Le 16 Octobre 2015

Le Comité Directeur du Pds réuni au QG du parti, proclame l’exclusion du président Modou DIAGNE FADA des rangs de la formation libérale. Cette surprenante décision est fortement contestée par ce dernier eu égard á son parcours et á la légitimité de ses revendications

Le 16 Avril 2016

Soit 6 mois après son exclusion, contraint et interpellé par le calendrier politique, républicain et électoral, le président Modou DIAGNE FADA se résigne et prends résolument acte de la mesure á travers une déclaration publique face à la presse. Il confie en outre, remettre son destin politique entre les mains du peuple souverain

Conséquemment, Il donnait RDV á la presse nationale et internationale au Samedi 07 Mai 2016 á partir de 16 h á la place du souvenir Africain (Sis sur la corniche Ouest), au sortir des travaux de L’Assemblée Générale Nationale Consultative représentant les 45 départements du pays et mouvements affiliés. Cette manifestation vise à sceller l’avenir politique des réformateurs face au peuple Sénégalais et face à l’histoire