Fada et ses acolytes bannis par des libéraux de Bignona…Le fief de son bras droit, Mamadou lamine Kéita

Fada n’a pas de chance dans le sud du pays, des gens l’en veulent à mourir. Il est accusé de connivence avec le pouvoir pour détruire le PDS. Comme partout ailleurs, des membres du parti démocratique sénégalais (PDS) de Bignona sont très remontés contre Modou Diagne Fada. Ces derniers ne digèrent toujours pas les agissements de Fada notamment son comportement qu’ils jugent irrespectueux à l’assemblée nationale. Réunis Mercredi pour examiner la situation politique nationale et locale, ces libéraux ont attribué tous les noms au frondeur en chef qu’ils qualifient de « traitre » pour avoir osé défier les instructions de Me Abdoulaye Wade. « En cherchant à humilier le Secrétaire général national du PDS, il a perdu toutes ses qualités de membre du notre parti » a déclaré le Docteur Tito Tamba, secrétaire national chargé de la solidarité du parti de Wade. Docteur Tamba et ses amis approuvent ainsi la décision prise pas les intenses du PDS d’exclure Fada de leur formation politique. Ils félicitent la commission de discipline et l’encouragent à continuer le travail pour démasquer et faire subir le même sort que Fada à ses complices. Pour ces libéraux ; il n’est pas question de laisser « ces gamins » se jouer de toutes les années que Me Wade a consenties à construire ce patrimoine que constitue le PDS. Wade est le seul chef et Karim Wade le candidat du Parti ont dit les libéraux déterminés à barrer la route à toute fronde qui salirait les efforts du vieux. La présence des militants réformateurs du Maire de Bignona n’a pas empêché aux initiateurs de la rencontre de faire passer leur message.

L.Badiane pour xibaaru.com