Exclusivité ! Mohamed Gassama viré de l’Ambassade du Sénégal à Paris…Parce qu’il n’est pas de l’APR

Que se passe-t-il à l’Ambassade du Sénégal à Paris ? On licencie pour des « motifs liés à des problèmes économiques ».

Xibaaru vient en effet d’apprendre que le Conseiller de presse et Chef du Bureau d’Information et de Presse de l’Ambassade du Sénégal en France, Mohamed Gassama, vient d’être licencié parce que Le Sénégal et son fameux PSE n’a plus d’argent pour le payer. C’est en tout cas le motif contenu dans sa décision de licenciement. Au moment où dans les ambassades et dans les consulats, on embauche des militants de l’APR comme ce fut le cas de la nomination du militant de l’APR Abdourahmane Koita au poste de Consul du Sénégal à Bordeaux, le Sénégal évoque la faillite économique pour licencier les journalistes qui n’ont pas de bras longs.

La décision vient du ministère des Affaires étrangères de licencier Mohamed Gassama. Mais selon nos sources, la Place de Mohamed Gassama a été réservé à une militante de l’APR qui devra normalement bénéficier d’un contrat juteux de 4000 euros. Et puisque l’Ambassade est pleine de militants de l’APR, la seule place disponible était celle de Mohamed Gassama qui faisait son boulot de journaliste mais dont la seule faute est d’avoir préféré servir la patrie et non le parti.

Joint au téléphone, Mohamed Gassama a juste confirmé l’info sans nous donner plus de détails. Nous avons essayé de joindre l’ambassadeur Bassirou Sène qui se trouve en mission. Aucune personne de l’Ambassade n’a préféré répondre à nos questions. Tout le monde fuit la question car tout le monde sait que Gassama a été viré pour non appartenance à l’APR…

Pape Sembène pour xibaaru.com

3 Comments

  1. Menteur il ya plus de mille et un machin Gassama. Puisqu’il est viré qu’il vienne je l’embauche. Je lui paierai avec la poussière du PSE en lui multipliant le salaire par 100.

  2. CE RÉGIME A LA PARTICULARITÉ D’UTILISER CERTAINS JOURNALISTES COMME DES DAMES DE COMPAGNIE ET DE JETER COMME DES MALPROPRES LORSQU’ILS NE SERVENT PLUS A RIEN.
    ABDOULAYE THIAM DE SUD QUOTIDIEN AFFIRME QUE LA MAJORITÉ DE LA PRESSE EST AUX ORDRES DE MACKY.
    L’ÉQUIPE DE COM DU PALAIS FAIT DES COMMUNIQUÉS ENTIÈREMENT DESTINÉS À LA PROPAGANDE. LES TITRES SONT DU PALAIS. LE CONTENU EST ÉCRIT PAR LE PALAIS. L’ANALYSE EST FAITE PAR LE PALAIS. IL EST ENSUITE DEMANDÉ AUX MÉDIAS DE PUBLIER TEL QUEL CE QUI EST CENSÉ ÊTRE UNE INFORMATION ET QUI N’EST RIEN D’AUTRE QUE LA PUBLICATION D’UNE DÉSINFORMATION. ON APPREND ÉGALEMENT QUE LA PRESSE DU PALAIS PEUT CASQUER LOURD POUR ACHETER LA NON PUBLICATION D’ARTICLES QUI PEUVENT COMPROMETTRE LA SURVIE DU RÉGIME. DES COUPS DE FIL SONT DONNÉS, LE PRIX MONNAYE CONTRE ESPÈCES SONNANTES ET TRÉBUCHANTES. LA MAJEURE PARTIE DE LA PRESSE SÉNÉGALAISE A ABDIQUÉ ET NE JOUE PLUS SON RÔLE DE VEILLE.
    IL RESTE DE RARES MÉDIAS A NE PAS SUCCOMBER AUX SIRÈNES DE L’ARGENT COMME XALIMA.
    L’INDÉPENDANCE À UN PRIX. TOUT JOURNALISTE VENDU FERA UN JOUR LES FRAIS D’UN LYNCHAGE PUBLIC DE L’APR. CISSÉ LO N’A PAS HÉSITÉ À TRAITER LES JOURNALISTES DE CORROMPUS, EN TOUS CAS TOUS CEUX A QUI IL A DONNÉ DE L’ARGENT ET DONT IL A SOIGNEUSEMENT NOTE LES NOMS ET PRÉNOMS.
    MORALITÉ: LES JOURNALISTES DOIVENT DÉFENDRE LEUR INDÉPENDANCE ET LEUR CRÉDIBILITÉ

  3. La seule chose que je déplore, que je regrette, c’est comment les sénégalais n’ont pas vu venir depuis 2011.

Les commentaires sont fermés.