Discours à la Nation…Macky assure et rassure…Chaque Sénégalais peut se retrouver dans son discours

Dans son message à la nation, le Président a bien assuré sous l’angle de la communication
Son discours est clair, cohérent et complet.

Il a parlé de tous les secteurs. Chaque sénégalais peut se retrouver dans son discours.
Dans sa communication, la théorie sur le PSE se retrouve en filigrane et les réalisations concrètes sont mises en premier plan.

L’éducation, la formation professionnelle et l’enseignement occupent leur place normale dans l’ordonnancement prioritaire des actions.

L’évidence est acceptée et des solutions pratiques sont proposées pour protéger les populations vulnérables. (Bourse, couverture, pension, assistance scolaire, …)

Les artisans peuvent garder espoir avec la réhabilitation des villages artisanaux.
Les nouveaux bacheliers auront l’embarras du choix entre l’UCAD, l’UGB, l’UT, l’UADB, l’UZ, l’UVS (avec ses ENO), les ISEP et très prochainement à l’UNIDAK2 ( Amadou Matar MBOW) et l’USSK ( El Hadji Ibrahima NIASS).

Le chômage pourrait être absorbé en partie par le pôle industriel de la « ville nouvelle » de Diamniadio et par les chantiers des infrastructures du PUDC, des DAC, de PROMO-VILLE, du TER,…

L’agriculture ( 2.271.000 tonnes de céréales) , l’élevage (100.000 ménages concernés ) et la pêche ( réalisation de 8 quais) pourront soutenir la balance commerciale, l’exportation de nos produits et la diminution des importations pour les prochaines années.

Le dialogue social sera renforcé par le HCDS ( Haut conseil du Dialogue Social) , la CNDT( Commission Nationale du Dialogue des Territoires) et du HCCL (Haut Conseil des Collectivités Locales).

L’élargissement des pouvoirs du conseil constitutionnel est une très bonne idée. Surtout avec possibilité de donner son avis sur plusieurs questions concernant la constitutionnalité de certains actes et vie démocratique du pays;
L’augmentation du nombre de ses membres du conseil, de 5 à 7, n’est pas aussi pertinent que son renforcement. Cependant , la désignation par le président de l’Assemblée Nationale de 2 des 7 membres posera toujours le problème de la majorité. Le chef de l’état qui désignera le Président de l’AN, influencera certainement son choix.

Pour l’assemblée nationale, la décision de renforcer ses pouvoirs rendra cette institution plus autonome. Ce sera un grand pas vers une séparation effective des pouvoirs exécutif et législatif.

Le dialogue politique (parent pauvre du régime) sera peut être catalysé par le renforcement des droits de l’opposition et de son chef, un point important pour une démocratie moderne.

La perte de points, sur les prévisions du taux de croissance entre 2014 et 2015, risque aussi entravées les délais et les attentes de l’émergence.

Meilleurs Vœux 2016 !

Vive le Sénégal

Modou FALL

Deug Moo Woor

1 Comment

  1. Quel assurance le discours de Macky Sall donne t il en dehors de chez les cerveaux déjà conquis par la presse des 100 ?
    Macky déroule des chiffres, des projets, des hausses de tous les biens et avantages des sénégalais dans tous les domaines et il termine par une hausse de la croissance à 6 %…..et une hausse du nombre des pauvres qui bénéficieront des bourses familiales à 200 000.
    Est ce que vous réfléchissez ? Est ce que vous ne voyez pas que c’est justement ce qu’il ne faut pas faire (réfléchir) pour applaudir Macky ?

Les commentaires sont fermés.