Decroix : « l’opposition s’adapte aux changements de Macky »

Ce vendredi 09 Septembre 2016, aux alentours de 14H30 quelques minutes avant son retour au Sénégal, le coordonnateur national du FPDR Sénégal, Mamadou Diop Decroix a accordé une interview exclusive à Xibaaru. C’est à la salle d’attente de son hôtel parisien en présence de Sidy Fall, coordonnateur du FPDR France que Monsieur Decroix nous a accueillis.

Sans langue de bois, il a répondu à toutes nos questions.

Xibaaru : On assiste au Sénégal à une multiplication des « Front » de l’opposition depuis 2012. On a l’impression que l’opposition se cherche. Est-ce un manque de vision ?

MDD : Non alors… Je ne sais pas comment la presse du Palais a réussi à mettre dans la tête des gens que les « Fronts » de l’opposition, on change les noms tous les jours. Ce n’est pas vrai, le Front Patriotique, il existe depuis 2012 est encore là et continuera d’être là. Mais le Front Patriotique a un certain nombre de problèmes dont il s’occupe, « Goor Sa Waxx Gaa » qui était là pendant le référendum, s’occupait du référendum, ce dernier est passé, maintenant y’a une autre étape où le régime est entrain de vouloir changer les consensus forts qui ont pavé le chemin des élections au Sénégal depuis 25 ans. Avec cette idée de refonte du fichier électoral qui risque de changer le fichier dans des conditions non consensuelles. Ensuite c’est une période où on assiste à un pillage effronté des ressources du pays, on n’a même pas le droit de nous plaindre, l’opposition ne peut pas faire de meeting, pas de rassemblement, pas de marches. Voilà, dans un pays qui s’appelle le Sénégal. Donc pour toutes ces raisons, les leaders politiques et certains leaders aussi d’organisations de la société civile ont estimé qu’il faut se donner la main pour régler ces problèmes-là. Vous voyez bien qu’à chaque étape correspond un type de coalitions bien déterminées.

Xibaaru : Quelle analyse faites-vous du HCCT ?

MDD : Vraiment, je n’aime pas parler de ça parce que tout le monde sait à quoi ça sert donc que vais-je dire, répéter seulement ce que les uns et les autres ont dit. Ce n’est pas nécessaire, moi quand je dois me prononcer sur les questions, c’est peut être porter à un autre niveau de perceptions. A quoi ça sert si je dois répéter, ce n’est pas la peine mais il faut simplement tirer les enseignements des actes que pose le Président Macky Sall pour savoir si réellement l’objectif est de construire le pays , de le faire avancer, émerger comme il dit ou c’est pour autre chose. Actuellement ce qui est remarquable dans la pratique du régime en place, c’est vraiment de porter la politique politicienne au pinacle. Macky Sall c’est le summum de la politique politicienne. Il sera sanctionné négativement.

Xibaaru : Est-ce que cette victoire de BBY au HCCT sera un prolongement lors des élections législatives comme le dit Benoit Sambou ?

MDD : Mais c’est bien (rires), c’est très bien. Si ça leur permet de dormir c’est très bien. Il faut le leur laisser au moins comme ça c’est une aspire qui peut leur permettre de dormir, on verra le moment venu.

Xibaaru : Le Président Abdoulaye Wade est absent depuis 18 mois, le candidat du PDS, Karim Wade est en exil forcé, cela ne décapite pas l’opposition ?

MDD : Pourquoi voulez-vous que l’opposition soit décapitée. L’opposition est au Sénégal depuis 2012, elle se bat. Karim Wade a fait trois ans en prison, l’opposition se battait. L’opposition ne peut pas disparaitre. Ensuite, bon, franchement entre Versailles et Dakar il n’y a pas de distance, le centre du monde est partout. Abdoulaye Wade est un grand combattant, il est connu comme tel mais bon vous savez la particularité de Macky Sall, c’est que c’est lui-même qui va transformer l’opposition en une opposition combattante, l’opposition est obligée de se battre, vous verrez dans les semaines et mois à venir vous verrez….

Propos recueilli par Pape Sembene pour Xibaaru