Crise de l’école…Tanor calme le jeu et cherche une solution pacifique en lieu et place des sanctions

Le Parti socialiste (Ps) prône en vérité le dialogue pour sortir de la crise dans l’enseignement. Ramant vraisemblablement à contrecourant de certains de ses membres (à l’instar de Me Moussa Bocar Thiam, le porte-parole adjoint du parti, qui avait indiqué que le Gouvernement devait sortir le bâton pour faire face à la fronde des enseignants), le secrétaire général des Verts de Colobane Ousmane Tanor Dieng a plutôt appelé les différents acteurs de cette crise à « un sursaut collectif pour le bien de l’école sénégalaise et de la Nation ». C’était lors du séminaire de partage du plan de formation de l’école du parti qui s’est tenu, samedi dernier, à Dakar. Une manière sans nul doute diplomatique de sauver les meubles devant des syndicats d’enseignants qui commençaient déjà à grincer des dents devant la posture affichée par les Socialistes, au sortir de leur dernier secrétariat exécutif

« Le Parti socialiste salue les efforts du gouvernement dans le secteur de l’éducation, mais aussi en matière de satisfaction des plateformes revendicatives des syndicats d’enseignants et l’invite à accorder au dialogue, à la négociation et à un environnement scolaire apaisé, la même importance dont il a fait preuve jusqu’ici », dira Ousmane Tanor Dieng.
Il a par ailleurs adressé des encouragements à Serigne Mbaye THIAM et les autres ministres du secteur à persévérer dans le travail et le sens de l’écoute.

« Le Parti socialiste exhorte les partenaires engagés dans la médiation, à poursuivre leurs efforts afin d’aboutir à une solution de sortie de crise conforme à l’esprit de ce que le Président SENGHOR aimait appeler «accord conciliant», finira par dire sur le sujet, Ousmane Tanor Dieng.

La session du jour constitue, fera-t-il savoir, « un maillon essentiel avant la tenue des conférences et ateliers consacrés à la Formation des Formateurs et la programmation de séminaires spécialisés ».

Xibaaru.com