Cheikh Kanté sort l’artillerie lourde contre ses adversaires…Des dossiers sortent des tiroirs

A la guerre comme à la guerre. A croire que Cheikh Kanté a armé ses tanks, avions de chasse et sous-marins pour balancer le maximum de munitions sur ses deux principaux détracteurs à savoir El Pistolero et Mamadou Lamine Diallo du mouvement Tekki. Si Me Diouf a fouillé dans les relations entre le Dg du Port et son « ami intime » de Cissé Lo pour balancer sur la dégradation de leurs rapports, Adji Mergane kanouté, elle, est allée fouiller dans les tiroirs de la République pour dépoussiérer un dossier de Mamadou Lamine Diallo. Mme Kanouté a informé que le député a eu à donner une concession minière à sa femme sans appel d’offres sous le régime d’Abdou Diouf. Il travaillait alors avec Habib Thiam. «C’est peut-être pour cette raison qu’il croit que les autres ont fait comme lui. A l’Union africaine, on sait ce qui s’est passé là-bas et au moment opportun, nous allons revenir sur cela», a-t-elle menacé.
Le bouillant député de l’Apr, Moustapha Cissé Lo alias «El pistolero», en a également pris pour son grade. Et c’est le tonitruant Me El Hadj Diouf qui l’a sévèrement taclé. Le député du peuple a expliqué pourquoi «El pistolero» en veut terriblement au Dg du Port qu’il ne cesse d’attaquer. «Il avait demandé au Dr Cheikh Kanté de lui recruter 10 personnes au Port, dont son propre fils. Quand Dr Kanté a examiné le dossier de son fils, il s’est rendu compte que ce dernier n’avait que le certificat d’études élémentaires et un permis de conduire. Il l’a alors recruté comme chauffeur», a narré Me Diouf. Et d’ajouter que cela a fortement déplu «El pistolero» qui a interpellé Dr Kanté, tout en lui demandant de recruter son fils comme cadre, arguant qu’il n’est pas n’importe qui dans ce pays. Ce que, selon l’avocat, le Dg du Port a catégoriquement refusé. Teuss !
Source Le Pop

1 Comment

  1. La convocation de Cheikh Kanté à l’assemblée par M L Diallo devient une attaque contre Cheikh Kanté. Notezquz Cheikh ne répond toujours pas à sa convocation à l’assemblée, mais il est bien couvert par la presse des 100.
    Cependant que la convocation de Karim Wade à l’assemblée par Mamadou Seck devient une convocation par Macky Sall qui lui vaut « les foudres » du père Wade.
    Petit à petit, inchallah, ils vont eux même balayer les toiles d’araignées qu’ils ont tissées autour de l’opinion du peuple.

Les commentaires sont fermés.