C’est la révolte au Parti socialiste…Des responsables du PS accusent Tanor de Haute Trahison

Tanor ça suffit !

La résignation s’est transformée au fil du temps en humiliation. Nous taire, nous militants du plus grand parti du Sénégal, serait une catastrophe.
Pourquoi, depuis quelques années, le Ps connaît les pires résultats de son histoire ?
Pourquoi Ousmane Tanor Dieng veut faire du PS un démembrement de l’APR ?

Vous avez les réponses et la seule manière de régler ce problème c’est de se lever et de dire Non.
Non à un secrétaire général qui a transformé l’université d’été du Parti socialiste 2015 en une université d’été de l’Apr sans les Apéristes.
Non à un secrétaire général qui est devenu un pion du Président Macky Sall.
Non à un secrétaire général qui est avec des gens (Aminata Mbengue Ndiaye qui a perdu Louga, Serigne Mbaye Thiam qui n’a rien à Kaolack, etc.) qui n’ont plus rien chez eux ; ils ont tous perdu leur base et veulent se cacher derrière Tanor et Macky pour leur propre intérêt.
Trop c’est trop ! Chers camarades, il y a des moments où le meilleur représentant du Peuple c’est le Peuple lui-même.
Manifestons notre refus d’être des militants pour la réélection de Macky Sall, montrons notre indignation et notre détermination à rompre avec ce qui se passe dans ce parti qui nous est cher.
Si notre Sg national ne veut plus du retour de notre parti au pouvoir, nous les militants le ferons pour nous-mêmes.
Personnellement, je lui dirai ces trois vérités :
«On ne peut pas arrêter la mer avec ses bras»
Libérés de la peur et des politiques mercantilistes, les militants du Ps seront aux côtés de Khalifa Ababacar Sall pour le triomphe de la démocratie et non de la «dolécratie» ou de la gérontocratie au sein de notre parti.
«La force brutale est l’argument des faibles»
Les commanditaires de mon agression à la salle des cadres du parti en plein atelier et les multiples insultes à l’endroit du futur sauveur de notre parti, je veux nommer Khalifa Sall, fussent-ils député (Cheikh Seck Sg Union régionale du Ps), inconditionnels du Sg national et même du secrétaire général, ne peuvent nous divertir de l’essentiel qui est de faire élire Khalifa Ababacar Sall en 2017 ou 2019 Inch’Allah !
«On peut tromper une partie du Peuple tout le temps, on peut aussi tromper un certain temps tout le Peuple, mais on ne peut jamais tromper tout le Peuple tout le temps»
Et viendra le temps des comptes et l’heure de vérité.
Opportunistes, entristes sans vergogne, ni scrupule, politiciens et politiciennes sans éthique ni morale, gare à vous, car l’histoire…

Modou NDIAYE – Responsable Parti socialiste à Bambey