Une femme mariée légère…Elle accuse un ministre de viol mais son mari l’accuse d’adultère

On dirait que le monde s’effondre sur Dieynaba Touré, l’accusatrice du ministre Arona Coumba Ndoffène Diouf de “violences et tentative de viol”. En effet, la dame Touré doit se présenter à la requête de son époux M. Barroso Gonzalo, mardi 5 juillet 2016, au tribunal pour une affaire d’adultère.

Dans cette affaire dont Senego détient une copie, il est reproché à la dame Dieynaba Touré d’avoir entretenu “assidûment des relations adultérines avec le sieur S. Sow en service à l’hôtel King Fahd Palace ex Méridien Président”.

Le document révèle que “selon le sieur Sow, les relations qu’il entretenait avec la dame Dieynaba Touré dataient de longues années; qu’il en a fait l’aveu qui est la preuve en matière d’adultère et précise qu’il a été trompé par la requise qui lui aurait signifié qu’elle n’est pas dans les liens du mariage”.

A rappeler que la dame Dieynaba Touré doit répondre à une autre citation directe adressée cette fois-ci à la requête du ministre-conseiller Arona Coumba Ndoffène Diouf. Elle résulte d’une affaire de mœurs. La dame Touré accuse le ministre de “violences et tentative de viol”. Mme Touré devrait répondre, alors, à une seconde citation le 12 juillet 2016.