Barthélemy Dias plus que jamais déterminé à aller en guerre contre Macky Sall

Barthélémy Dias n’est pas prêt à mettre de l’eau dans son vin. A peine le verdict de son procès tombé, le maire de Dakar Sacré Cœur a fait face à la presse pour monter qu’il ne reculera d’un iota dans son combat et, dans la manière dont il s’y prend.

Contrairement aux autres hommes politiques qui, après avoir eu des démêlés avec dame justice, restent aphone et se muent dans un silence cathédral, Barthélémy Dias a tiré sur tout ce qui bouge. Le premier à recevoir les foudres du fils de Jean Pal Dias se trouve être le procureur : « il n’y qu’un petit procureur qui, malheureusement, considère que Barthélémy Dias doit être condamné parcequ’il est impoli », a-t-il laissé entendre avant de marteler : « Bien sûr que je ne respecte pas un procureur qui confond la République avec l’Alliance pour la République. S’il considère que je dois être condamné, c’est parce qu’on lui a dicté la conduite à tenir ».

Barthélemy Dias qui dit comprendre que le procès est fait de sorte qu’il ne soit plus éligible aux prochaines législatives précise que cela ne change en rien le fait que Macky Sall sera battu à plate coutures lors de ces élection dans la capitale : « je souhaiterai dire à Macky Sall que je figure sur les listes ou pas, il prendra la raclée qui est la sienne au niveau du département de Dakar parce que Dakar lui a tourné le dos », a-t-il dit convaincu.

Dans la foulée le maire de Mermoz-Sacré Cœur a indiqué qu’il ne compte pas payer les 25 millions qu’il est condamné à payer à la famille de Ndiaga Diouf : « je n’ai pas 25 millions à donner à qui que ce soit », a-t-il dit avant de réitérer que les seuls responsables de cette situation sont les commanditaires de l’attaque dont il a fait l’objet  et l’Etat du Sénégal.

 

Partager

1 COMMENT

Laisser un commentaire