Barthélémy Dias « gifle » le ministre Diouf Sarr…Et l’APR incapable de gagner seule une élection

Le maire socialiste de Mermoz-Sacré-Cœur, Barthélémy Dias a sorti tous ses griffes, ce vendredi, pour dénoncer  l’attitude du ministre des collectivités locales et de la décentralisation, Abdoulaye Diouf Sarr sur la  destitution d’Aida Mbodj de son poste de présidente du conseil départemental de Bambey. «L’élégance républicaine, la courtoisie républicaine ne commandaient pas l’acte de monsieur le ministre parce que monsieur le ministre est dans l’illégalité la plus totale. La loi dit clairement que la mise en demeure s’impose. Il n’y a eu aucune mise en demeure » a-t-il  relevé sur l’affaire Aida Mbodji. Pour le maire Mermoz-Sacré-Cœur, cette  destitution n’est que  le reflet de l’APR à gagner, à elle seule  une localité. « Étant incapable de gagner des élections, étant incapables de gagner des mairies ou des conseils départementaux, on se met aujourd’hui à vouloir régler des problèmes de cette nature. Ça fait pas sérieux, ça n’honore pas la république. Nous avons menés trop de combat, trop de vie sacrifiée, trop de sang versé pour revenir aujourd’hui et voire qu’on utilise l’Etat pour régler des problèmes politiques » a dénoncé  Bambey. Barthélémy Dias