Balla Gaye 2 fait la paix avec Aliou Sall et vote pour le OUI…Guédiawaye au rythme de la lutte hypocrite

L’arène au rythme d’un‘’Bakk’’ pour le Oui

Le vent du Oui continue de souffler dans l’arène sénégalaise et le meeting de Guédiawaye ne confirme que certaines positions.

Alors le maire de cette ville recevait le président de la République dans le cadre de la campagne pour le référendum du 20 mars prochain, des invités pas des moindre se sont signalés au CDEPS de la localité.

Il s’agit de Balla Gaye 2 lutteur,  Baboye le Mbarodi de l’arène et le promoteur de lutte  Aziz Ndiaye. Tous ont pris position pour  voter Oui et faire porter leur voix. Les deux lutteurs se sont laissés aller par quelques pas de danse digne d’un ‘’Bakk’’ à l’arène.

Au paravent, le lutteur Balla Gaye 2 a été reçu par l’édile de Guédiawaye et frère du président pour arrondir les angles. Pour rappel, une sortie musclée a été effectuée par Alioune Sall pour dénigrer le fils de Double Less.

Seulement lors de cette audience, les deux hommes ont enterré la hanche de guerre et fait la paix des braves.

Ainsi, Balla Gaye 2 assis dans une salle au premier étage des locaux de la mairie dirigée par Alioune Sall, porté sur sa tête une casquette aux couleurs du camp du Oui et un Tee shirt  où on pouvait lire ‘’Guédiawaye my city’’.

Il explique son adhésion au projet du référendum : ‘’ le désire du maire de Guédiawaye c’est d’œuvrer pour la bonne marche de cette localité tout comme moi donc je ne peux faire que l’accompagner dans ce sens’’.

balla oui 1

Abondant dans le même sens, Aziz Ndiaye fait savoir que leur rôle en tant natifs de Guédiawaye c’est d’accompagner toute personne prête à  investir dans cette localité. Mieux renchérit le promoteur  ‘’ Balla N’a pas que ce que l’on attendait de lui accueillir l’hôte de la ville qui l’a vu naitre. C’est ce qui explique cette rencontre avec le maire Alioune Sall. Moi j’ai toujours soutenu le président Macky Sall donc je vote Oui’’. Même son de cloche pour Baboye selon qui ‘’nédo ko badum (l’on doit s’entre aider dans une famille : Ndlr).

Le maire de la ville de Guédiawaye Alioune Sall à son tour déclare ‘’il n’y a aucun brouille entre moi et Balla, il est notre fierté. C’est juste que lors des campagnes des gens mal intentionnés  interprètent des déclarations jusqu’à les dénaturées. Balla est le champion de Guédiawaye, je ne lui ai jamais prêté des insanités’’ dixit M.Sall.

Waré Ndoye

 

2 Comments

  1. Ce que l’article 25-3 introduit pour les homosexuels.

    Une vidéo de Macky Sall pour le comprendre.
    http://www.senedirect.net/wp-content/uploads/2016/03/Le-Pr%C3%A9sident-Macky-Sall-sur-ITELE-%C2%AB-Au-S%C3%A9n%C3%A9gal-nous-avons-des-homosexuels%E2%80%A6-%C2%BB-%E2%80%93-Senepeople.mp4?_=
    Macky dit, dans cette vidéo, qu’au Sénégal il y a des homosexuels (c’est vrai) et qu’ils ont le droit de manifester et de faire campagne.
    La seule campagne connue des homosexuels, c’est la gay pride.
    Macky dit donc qu’ils en ont le droit au Sénégal. Que s’ils le font ils n’auront aucun problème avec le gouvernement.Mais il ne garantie rien pour ce qui est d’éventuels problèmes avec la population.
    Et arrive alors cet article 25-3 qui dit que la population a l’obligation de respecter les droits d’autrui. Ceci étant un article constitutionnel, celui qui ne le respecte pas sera en prison.
    Résumons:
    1/ Les homosexuels ont le droits d’organiser leurs manifestations, leurs campagnes
    2/ Dans les réformes à voter en référendum, tout citoyen est obligé de respecter le droit d’autrui, y compris le droit des homosexuels au gay pride.
    3/ Alors, si les réformes de la constitution passent le 20 Mars, au lendemain tout sénégalais qui s’opposera au droit des homosexuels de manifester dans les rues de Dakar sera mis en prison.

  2. Le pays est mal barré. La majorité de la population est mal informée et sous instruit. Ceux qui sont sensés les guider vers le développement, la modernité et l’émergence ne se préoccupent que de leur part du gâteau. Et la population les suit docilement sans se rendre compte qu’ils sont les dindons de la farce. De temps en temps on distribue des sacs de riz pour les endormir. Quand on a un peuple ignorant et qu’on ne s’encombre pas de scrupule on peut se permettre toutes les aberrations possibles. Mais c’est impensable dans un pays développé et instruit. L’instruction et surtout le courage et la fierté sont primordiales pour le développement d’un pays.
    Le manque de courage et de fierté expliquent ces transhumances et ces retournements de verste qui ne sont rien d’autre qu’une absence totale de fierté et de conviction. Or comme la population est sous instruite elle est instrumentalisé à son insu. Elle va aux meetings pour applaudir, taper le tam tam et danser.

Les commentaires sont fermés.