Injures et accusations entre la Cojer et les proches de Khaf

0
382

Il y a peu de moment dans l’année qui ne sont pas pollués, au Sénégal, par les politiciens et leurs querelles incessantes. Avec l’approche des Législatives, les invectives et attaques personnelles sont devenues le lot quotidien des Sénégalais. Avec le rappel à Dieu de Serigne Cheikh Tidiane Sy Al Maktoum, qui, à l’instar de ces aînés, a toujours prôné le culte de la paix, un rappel a été fait aux hommes politiques pour qu’ils travaillent davantage à pacifier l’espace politique.

Si les leaders de parti, à l’instar d’Idrissa Seck, et hauts responsables, comme Mor Ngom, entre autres, ont montré une ferme volonté d’œuvrer dans ce sens, les jeunes, plus fougueux, sont pour l’instant restés sourds à cet appel. C’est la député socialiste Aminata Diallo, proche du maire de Dakar, Khalifa Sall, qui a ouvert les hostilités en déclarant que le chef de l’Etat et président de l’Alliance pour la République est un « poltron » pour avoir emprisonné Khalifa Sall afin de ne pas avoir à l’affronter durant les élections. Pis, elle a ajouté que Macky Sall est le « pire Président du Sénégal ».

Une attaque en règle à laquelle les partisans du pouvoir ont peu goûtée. Rappelant le sermon du tout nouveau Khalife général des tidianes, Serigne Abdoul Aziz Sy Al Amine, les jeunes de la Cojer de Kaolack ont tiré à boulets rouges sur Mme Diallo pointant « une incorrection notoire » qu’elle partagerait avec Barthélemy Dias, Idrissa Diallo et Bamba Fall. Enfonçant le clou, ils affirmeront que Khalifa Sall « a bel et bien détourné 1,800 milliards de nos deniers publics en produisant des fausses factures imputées à son insu à un vendeur de café ». Tout cela pour dire qu’on n’est pas sorti de l’auberge…

Laisser un commentaire