Amath Dansokho lynché pour avoir dit la vérité…Sans eau et sans électricité, le Sénégal est en danger…Qui dit mieux ?

 

Allez-vous faire foutre. Dansokho a raison ! Les imbéciles aboient, Dansokho passe !
Les pénuries d’eau combinées aux délestages ont fini d’exaspérer les populations qui ne savent plus à quelle source s’abreuver. La demande sociale est toujours présente et pressante, et les sénégalais à qui l’on avait promis le « Yoonu Yokuté » arpentent toujours le chemin de la galère à la recherche des moyens de subsistance.
La sortie d’Amath Dansokho ce week-end soutenant que «le pays est en danger» est restée en travers de la gorge de certaines brebis galeuses.
Dansokho est- il fautif parce qu’il a dit ce que pense tout le peuple sénégalais ?
Que ces imbéciles qui s’attaquent au Ministre-Conseiller sachent qu’ils s’attaquent aussi au peuple tout entier.
On assiste à des sorties incendiaires tous azimuts de la part de la mouvance présidentielle à l’endroit d’un homme qui a choisi de dire la vérité. Amath Dansokho n’a-t-il pas le droit d’alerter le Gouvernement sur les dures conditions de vie des Sénégalais? Des conditions que le candidat Macky Sall avait promis de rendre meilleures une fois au pouvoir. Mais, après trois ans à la tête du pays, l’heure de la rupture n’a toujours pas sonné et la désillusion semble se généraliser.
Pourquoi des imbéciles qui n’ont aucune culture politique se permettent de tirer une salve de critiques contre le Ministre Conseiller Amath Dansokho ?
Le Communiste n’a fait que dire la vérité au Gouvernement sur la gestion des coupures intempestives d’électricité et de d’eau.
Quel mal il y a d’indiquer que des responsabilités devaient être prises pour atténuer les souffrances des sénégalais? Le peuple soufre et personne n’a le droit d’ouvrir sa bouche. Pour qui se prennent ces chambellans payés à ne rien foutre?
Le peuple est très éprouvé et il est interdit de demander des excuses.
Pour qui se prennent ces couillons arrivistes qui n’ont jamais pensé dans leur vie devenir « Ministrons » ?
Il faut absolument dire aux sénégalais comment cela est arrivé car ils ne comprennent plus rien. C’est un minimum de respect et de considération.
S’il y a des responsables, ils doivent rendre compte. Et s’il y a des sanctions à prendre, on ne doit pas tarder à les prendre. Dansokho a pointé du doigt les manquements de la coalition Benno Bokk Yakaar et ces râteliers s’attaquent impoliment et incorrectement à lui. Oseraient-ils s’adresser de la sorte à Macky Sall qui a dit la même chose que Dansokho la semaine dernière en affirmant que c’était inadmissible de revoir ces coupures et délestages?
Doit-on être lynché parce qu’on a osé dénoncer une désastreuse distribution de l’électricité en dents de scie et insoutenable?
Au moment où on parle du Plan Sénégal Émergeant, une société d’électricité, incapable de fournir normalement le courant aux citoyens, s’engouffre dans la décadence. Il est inadmissible que le Président de la République qui est Ingénieur et qui fut Ministre de l’Energie, ne puisse pas résoudre définitivement le problème de l’électricité au Sénégal.
 » Tu parles, on te tue. Tu ne parles pas, on te tue. Autant parler et se faire tuer  »
Sidy Niang pour xibaaru.com

1 Comment

  1. Me DASO A DIT TOUT HAUT CE QUE PENSE LES GENS QUI SONT DANS VOTRE ESPRCE DE COALISTION. LE DG DE LA SENELEC EST TRES IMPOLI NE RRSPECTE PERSONNE ET CONSIDERE LES EMPLOYES COMME DES MOINS QUE RIEN. . POUR CE QUI EST DE SDE RIEN N A DIRE C EST LE PROFESTIONALISME ET UN DG TRAVAILLEUR. LA SONES A UN PROGRAMME TRES VASTE ET EMBITIEUX SURTOUT LE PROGRAMME D URGENCE MAIS C EST DOMMAGE ILS ONT UN DG POLTRON QUI NE VEUT OU NE PEUT PAS COMMUNIQUE. IL FAUT QUE L ETAT REVOIT SA FACON DE NOMMER TANT AU NIVEAU DES MINISTRES ET DE DG

Les commentaires sont fermés.