Amadou Makhtar Mbow jette du feu sur les Assises Nationales et mouille deux grands partis

Le président de la Commission nationale de réforme des institutions (CNRI), Amadou Makhtar Mbow a tué les Assises Nationales du Sénégal. Il a reconnu officiellement que les Assisards ont reçu de l’argent. Et les propos du vieux Mbow jettent le discrédit sur les partis qui ont pris part à ces Assises.
Voici sa déclaration retransmises par la TFM :
« Il (Lamine Diack) a contribué au financement des Assises nationales mais il l’a fait en 2008. Il n’avait pas de problème avec les Russes. Ces problèmes avec les Russes, il les a eus à partir de 2011. Nous avons décidé que les assises seraient financées par les Sénégalais ; nous ne voulons aucun d’argent d’aucun pays, d’aucune organisation. Nous avons dit que ce sont les Sénégalais qui financeraient. Sans quoi les assises n’auraient pas lieu. C’est dans ce cadre que Lamine Diack a donné les 10 mille Euros. Mais en ce moment-là, l’affaire avec les Russes n’avait pas eu lieu. Il a remis ça à un membre des assises en l’occurrence Penda Mbow qui les a versés. »

Xibaaru a fait une investigation pour vous livrer les financements des Assises et les partis qui ont participé aux Assises.

Le budget des Assises
Les Assises dont le coût total s’est élevé à 109 millions de francs CFA, ont été le fait de contributions individuelles dont les 10.000 euros de Lamine Diack.
Les partis aux Assises
Il y avait le Parti socialiste (PS) de Tanor Dieng, l’Alliance des Forces de Progrès (AFP) de Moustapha Niasse ainsi que le patronat à travers la CNES de Mansour Kama…
Rappelons que les Assises ont été lancées en 2009 sous le régime de Wade, à l’initiative du Front Siggil Senegaal, un regroupement de forces d’opposition, et présidées par le professeur Amadou Makhtar M’Bow, ancien directeur général de l’UNESCO. Conviés, les membres de la majorité présidentielle – principalement le Parti démocratique sénégalais autour du président Abdoulaye Wade – ont choisi de ne pas s’y associer. Mais l’APR de Macky n’était pas partie prenante des Assises. Cliquez sur le lien suivant pour voir toutes parties prenantes.
http://assisesnationales.org/index.php?ans=org&assises_nationales_by_idversion=0

Le gâchis

Mais en reconnaissant que les Assisards ont bénéficié des fonds de Lamine Diack, le président Mbow jette du feu sur les conclusions des Assises qui ont été officiellement achevées le 24 mai 2009.

Et Pour le Vieux Mbow, cette date ne correspond pas avec le début de l’argent sale du dopage : « Ces problèmes avec les Russes, il les a eus à partir de 2011 » selon Amadou Makhtar Mbow.
Mais des voix divergentes le contredisent…Suivez les réactions des internautes ci-dessous qui sont très édifiantes…

Xème : « Moctar Mbow garde son silence jusqu’à ce que le juge français (providentiel pour tous les patriotes sénégalais) fasse avouer Diack d’avoir financé toute la bataille contre Wade, et alors, il parle, à la place du juge, pour situer l’argent russe en 2011. Seulement voilà, le démenti à Mbow du principal concerné Diack, situe l’argent russe, au moins en 2009. Diack dit exactement;
« la Russie a [aussi] donné 400-450 000 euros pour la campagne  des municipales 2009 afin que le fils de M. Wade soit battu». Donc, l’argent de dopage via Lamine Diack a circulé bien avant les 2011 de Mbow. »

Deug : « Mbow a quand même du mérite. Il a joué le sage en faisant des demi-aveux avec des contorsions. Contrairement à d’autres il n’a pas tenté de terroriser ceux qui parlent de cette affaire. »
Rassemblés par Mobel Sirah Ba pour xibaaru.com