Amadou Ba remet Niasse à sa place…Et donne raison à Sonko : l’Assemblée n’a pas payé les impôts

C’est une gifle que vient d’administrer le ministre des Finances Amadou Ba à l’Assemblée Nationale et son président Moustapha Niasse.

Dans un communiqué, le ministre de l’Economie, des Finances et du Plan, Amadou Ba a révélé que l’institution doit 2 milliards de francs CFA de dette fiscale à l’État, confirmant ainsi l’inspecteur des impôts, Ousmane Sonko qui est aussi leader du parti politique des Patriotes du Sénégal pour le Travail, l’Ethique et la Fraternité(Pastef) qui avait fait cette révélation accusant l’assemblée de détournement.

Ce document officiel du ministère met l’Assemblée Nationale dans une position inconfortable car dès les accusations de Mr Ousmane Sonko, le Bureau de com’ de l’Assemblée avait déclaré dans un démenti qu’il est « il est inapproprié et injuste d’affirmer que les députés ne paient pas leurs impôts » avant d’ajouter ce qui suit : «A l’avènement de la 12ème Législature au 30 juillet 2012, l’Assemblée nationale restait devoir dans ses écritures, au titre dudit prélèvement, un montant de 120 millions 809 mille 722 francs CFA. Au nom du principe intangible de continuité du service public, ce montant a été apuré progressivement et, à ce jour, soldé. Au total, la 12ème Légis­lature a effectué des versements d’un montant de 174 millions 162 mille 810 francs CFA. De plus, la situation laisse apparaître un montant complémentaire de 142 millions 768 mille 473 francs CFA, en cours d’ordonnancement pour être payé». A partir de ces données, il est évident que l’As­semblée nationale ne peut devoir la som­me de 2 milliards 700 millions de francs CFA à la Dgid. »

Mais aujourd’hui, le document officiel du ministère de l’Economie, des Finances et du Plan conforte la thèse du détournement à l’Assemblée national. Alors l’on peut se poser cette question suivante : « Où sont passés les 2 milliards ? »

Penda Sow pour xibaaru.com