Aly Ngouille Ndiaye fait la pire des blagues à des villages…Il brise leur espoir et s’en fout

C’est grave quand un ministre ment à des populations et de manière flagrante. A travers le reportage de notre correspondant de Kolda, vous verrez comment le ministre Aly Ngouille Ndiaye, alors ministre de l’Energie, avait menti à toute une population. Craignant les révoltes des populations qui dénonçaient le manque d’électricité dans leurs villes, le ministre Aly Ngouille Ndiaye a inventé le mensonge du siècle…Lisez-vous-mêmes le reportage d’El Hadj Coly, correspondant de xibaaru dans le département de Kolda
Extension du réseau électrique à KOLDA: Les promesses non tenues font surface
L’ancien ministre de l’énergie Aly Ngouille Ndiaye n’a pas fait des heureux dans la capitale du fouladou durant son magister à la tête de ce département ministériel. C’est la conclusion qu’on peut tirer des déclarations des populations face à l’actuel ministre de l’énergie. A en croire Moudjibou Baldé  » le ministre sortant n’a pas respecté ses promesse d’étendre le réseau électrique dans la zone de Faraba, Usine coton et Hafia situés à quelques mètres de la centrale électrique de la SODEFITEX ». Les révoltes et autres manifestations des habitants ont poussé Aly Ngouille Ndiaye à descendre sur les lieux à l’occasion du conseil des ministres décentralisé tenu à kolda. Devant une population en foulards et brassards rouges, Le ministre Aly Ngouille Ndiaye a rassuré les manifestants. Et comme pour montrer l’acte à la parole, des poteaux électriques sont vite déposés dans la zone. Depuis lors, rien de plus selon Moudjibou Baldé. Le porte-parole des populations a réitéré devant madame Maïmouna Ndoye Seck, la volonté de voir la localité bénéficier d’une large électrification. Comme pour couvrir son collègue, l’actuel ministre de l’énergie dira que  » généralement ce sont les entreprises en charge des travaux qui n’accomplissent pas leurs missions ». Dans la commune rurale de Mampatim, le maire exhibe la promesse d’Aly Ngouille Ndiaye dans la fourniture d’un courant continu comme dans d’autres localités. Une promesse restée vaine jusqu’à ce jour selon l’élu local qui invite la tutelle  » à la continuité de l’administration ». C’est la même complainte pour les populations de Dabo commune qui continuent à réclamer un courant continu pour dit-on  » la sécurité du village toujours envahi par des bandes armées en pleine nuit, mais aussi permettre aux établissements scolaires et autres lieux publics d’accomplir pleinement leurs missions ».
El Hadj Maël Coly à Kolda pour xibaaru.com

1 Comment

  1. Vous êtes le pire site web que le Sénégal n’ai jamais eu et ne mérite pas. Même le crachât de Aly Ngouille ndiaye est plus loyal et véridique que vous . Vous êtes des putes comme ma mère et mes soeurs

Les commentaires sont fermés.