Aly Ngouile Ndiaye ratisse large à Linguère pour Macky Sall…Il décime l’URD de Djibo et le Rewmi d’Idrissa Seck

En perspective des élections présidentielles de 2017, le ministre de l’Industrie et des Mines, Aly Ngouille Ndiaye est en train d’étendre sa base dans le département de Linguère.
En effet, le maire de la commune de Linguère, sans tambour ni trompette, décroche de hauts responsables de l’opposition du département pour la massification de l’Alliance pour la République (Apr), de son mentor, Macky Sall.
Ainsi, des conseillers issus des rangs du Parti démocratique Sénégalais (Pds), de l’Union pour le renouveau démocratique (Urd) de Djibo Kâ et de Rewmi d’Idrissa Seck, ont désormais déposé leurs baluchons dans la formation politique du président de République.
L’objectif étant d’accompagner, Aly Ngouille Ndiaye, pour la réélection du patron de l’Apr à la magistrature suprême, en 2017. A deux élections présidentielles de 2017, le parti du Chef de l’Etat se massifie de plus en plus dans la zone de Linguère.
C’est ainsi que, dans les communes de Dahra et Thiel, des responsables de l’opposition et conseillers municipaux desdites formations politiques ont décidé de tourner le dos à leur parti pour soutenir, le maire «apé- riste», Aly Ngouille Ndiaye dans sa volonté de faire rempiler, Macky Sall au premier tour.
Selon le porte des conseillers démissionnaires, «le bilan a mis parcours du président Macky Sall est déjà ruisselant dans le département, dans tous les secteurs. De l’élevage à la production agricole, en passant par la santé et éducation.»
A en croire ce dernier, «le maire de Linguère a beaucoup fait pour le développement du département, depuis qu’il était dans l’opposition. Et maintenant qu’il est au pouvoir, Aly Ngouille Ndiaye soutien beaucoup les populations.
Toutes choses qui font que nous avons décidé de rendre le tablier dans nos partis respectifs pour accompagner le ministre de l’Industrie dans son combat politique.» Satisfait de ces saignés au sein de l’opposition, le maire de Linguère en n’a profité pour tacler Habib Sy et Djibo Kâ, en les suppliant d’aller à la retraite politique.
Car, soutient-il, l’exmaire de Linguère et Djibo Kâ n’ont plus de popularité dans cette localité du Sénégal, parce que, selon le ministre de l’Industrie et des Mines, ils sont rangés aux oubliettes par les populations.

Grand Place