Aliou Sall est mouillé jusqu’au cou dans Petro-Tim…Voici les preuves

Aliou Sall doit avoir du mal à dormir tous les soirs depuis le déclenchement de cette affaire. Du matin au soir dans les radios, les télés, les presses en lignes et les quotidiens du matin, on entend que les noms Aliou Sall, Frank Timis, Petro-Tim…Le nom du président n’y est cité que rarement car il est considéré comme une victime collatéral des agissements de son frère cadet qui a toujours nié son implication dans cette affaire. Et c’est ce que l’opposition ne veut pas entendre. Car dans un document parvenu à la rédaction de xibaaru, le FRONT POUR LA DEFENSE DU SENEGAL/MANKOO WATTU SENEGAAL (FDS/MWS) démontre point par point « L’implication de Aliou Sall dans cette affaire » dite Petro-Tim. Et l’opposition utilise les propos tenus par Frank Timis lors de son interview à deux quotidiens sénégalais…Voici selon Manko Wattu Sénégal, les preuves de l’implication der Aliou Sall dans le scandale de Petro-Tim

  1. « En 2011, je l’ai rencontré (Eddy Wong) en tant que responsable de Petroleum Africa, je l’ai rencontré alors qu’il était en négociation à Dakar. Il m’a demandé de l’aider et je lui ai dit que c’était impossible parce que Karim Wade ne m’aime pas. Je lui ai suggéré Aliou Sall (l’As page 7)» F Timis avoue que Aliou Sall, fonctionnaire de son état,  est entré dans le dossier pétrole du Sénégal pour aider une société étrangère à négocier des contrats pétroliers avec notre pays.
  2. « Pourquoi veut-on que Aliou Sall se retire puisqu’il est en train de faire du bon boulot l’As page 7».

Il confirme qu’Aliou Sall est encore aujourd’hui dans le dossier du pétrole au service de Frank Timis. Oubli gravissime : ce fait a été omis par le Premier ministre Dionne lors de sa déclaration « vérité » faite aux Sénégalais le 21 septembre 2016 sur le sujet du pétrole et du gaz sénégalais.

  1. « Aliou Sall est un employé. Il avait un contrat avec Petroasia. Il devient employé de Timis corporation. Aliou Sall a un salaire qu’il reçoit mensuellement comme tout travailleur ». Ceci est faux: des documents notariés prouvent qu’il est actionnaire unique de Petrotim Sénégal SAU, Les propos de F. Timis visent à faire croire que lorsque Aliou Sall reçoit des rémunérations, c’est en sa qualité d’employé.

En Conclusion, il est  établi :

  1. Aliou Sall, rémunéré par l’Etat du Sénégal a usé de ses fonctions pour se faire employer par une société privée étrangère, et aider cette dernière à négocier l’acquisition des permis en hydrocarbures.
  2. Aliou Sall est rémunéré par Timis corporation. Ses revenus doivent être déclarés au fisc sénégalais. Quels sont les montants annuels perçus au titre de cette rémunération ? Ont-ils fait l’objet d’une déclaration et imposition conformément à la législation sénégalaise ?
  3. Aliou Sall reste aujourd’hui un employé de Timis Corporation, signataire de conventions avec l’Etat du Sénégal, tout en étant le frère du Président de la République. Cette société a notamment réussi à obtenir la renonciation par l’Etat du Sénégal à ses droits de préemption, ce qui a causé un grave préjudice à l’Etat et à la nation sénégalaise.
  4. Frank Timis et Aliou Sall doivent préciser la nature exacte du « bon boulot » qu’il est en train de faire.