Aïda Mbodji va toujours diriger le conseil de Bambey…Son plan pour y arriver

Le ministre Abdoulaye Diouf Sarr et ses services vont procéder demain mardi au remplacement de Mme Aïda Mbodji destituée de son poste pour cumul de mandat. Mais l’ex présidente du conseil départemental de Bambey n’entend pas se laisser facilement éjecter de son poste car elle a conçu un plan pour diriger de façon indirecte le département. Et pour y arriver, la députée libérale peut compter sur les conseillers libéraux qui sont toujours majoritaire dans le conseil départemental. Regardez la vidéo du secrétaire général du conseil départemental de Bambey qui est aussi un inconditionnel de Aïda Mbodji. Il dévoile ici, leur plan pour maintenir Aïda Mbodji au centre des décisions du conseil départemental.

L’Etat organise la riposte en achetant des conseillers

Le parti au pouvoir de son côté, procède à l’achat de conscience de certains conseillers départementaux de Bambey afin d’empêcher que la Présidence dudit conseil ne retombe entre les mains des libéraux : «Ils sont même en train de procéder à un achat de conscience des conseillers qui vont voter mais de toutes les façons sur les 60 conseillers, ils n’ont que 11, les 49 sont donc avec nous. Même si on procède à son remplacement ce mardi, le poste sera conservé par le PDS et le conseil départemental sera aussi contrôlé par notre parti» indique un membre dudit conseil
L’objectif du ministre Abdoulaye Diouf Sarr est de mettre Bambey sous délégation spéciale sachant que les 7 personnes qui vont diriger le conseil seront de leur parti (l’APR) parce que c’est eux qui vont les nommer.

Penda Sow pour xibaaru.com