Affaire Massata…Les toubabs veulent dépecer le nègre, manger sa viande et sucer ses os…

Les toubab n’ont jamais apprecié un nègre riche…Ils le considèrent de prime abord comme une vache à lait…ERt quand la vache n’a plus de lait, alors ils cherchent à le tuer pour consommer sa viande et sucer ses os…

C’est toujour la même chose qui arrive à tous ces nègres qui dépensent d » l’argent surtout en France. On a vu les déboires de la famille Bongo après la mort de omar Bongo. Il y a aussi les Obiang Nguéma, les sassou Nguesso, Karim Wade. Ils ont été adulés, sucés jusqu’à la moelle, puis persécutés et voués aux gémonies.

Massata et Elysée Shopping

Cette affaire, c’est le comble de l’absurdité et la manipulation pour faire passer le fils de Lamine Diack pour un bison sauvage.

Elysée shopping se situe au 154 rue de berri dans le 8ème arrondissement de Paris à quelques 30 mètres des chapms elysées. Et Massata Diack y avait ses entrées et sorties parce que son hôtel se trouve collé à cette boutique qui vend des montres de luxe.

Massata Diack, agent marketing qui a gagné son premier milliard bien avant l’IAAF, est aussi le gendre d’un défunt milliardaire qui avait pignon sur cette même rue. Et toutes les boutiques de cette rue avait pour mleilleur client massata Diack qui leur donnait des pourboires à faire tourner la tête.

Aujourd’hui que l’affaire de l’argent du dopage qui est assurément une cabale de l’occident contre le nègre Lamine Diack et son fils, le patron de Elysée Shopping, le seul d’ailleurs de cette rue, se lève pour dire que Massata lui doit encore 100.000 euros…Et il choisit la presse pourfaire cette déclaration, tout en prenant le soin de caresser sa « vache » qui n’a plus de lait de « meilleur client »…Quelle ingratitude ! S’il voulait se faire payer, il était simple pour lui de saisir le juge ryumbeck en charge de l’affaire lamine diack pour entrer dans ses fonds…Mais il passe encore par le journal…« Le Monde ». Cest ce même journal qui avait « menti » sur Macky Sall…Et aujourd’hui, ce journal « tueur de nègre » s’en prend à Massata

Massata a payé avec des chèques, en espèces et en carte bleue prouvant l’origine licite de cet argent car en France payer des montants important requiert des vérifications et certains montants ne peuvent pas être payés en espèces…Donc à quoi joue le patron de Elysée Shopping…Sa sortie dans la presse cache autre chose…Comme l’a déclaré l’avocat de massata : «L’accuser en faisant la somme de toutes ses dépenses est choquant, illogique et absurde »…

Pauvre Massata ! Le Toubab veut le dépecer et sucer ses os jusqu’à la moelle…

Penda sow pour xibaaru.com