Adama Gaye…Justicier ou maître-chanteur ? Il insulte encore Macky

Après avoir menacé le président Macky Sall, le journaliste Adama Gaye l’insulte d’ « ESCLAVE »…Il l’a traité de « Diam »…

C’est le justicier qui insulte ou c’est le frustré devenu maître-chanteur ?

Mais la question qu’il faut poser à Adama Gaye, c’est « pourquoi tout ça maintenant ? »…Il le sait depuis longtemps et il le gardait pour lui tout seul…Et comme par magie, il sort de nulle part et veut porter la toge de justicier…

« Mais je n’ai dit et écrit que la vérité. Des faits intangibles. Ceux qui s’agitent doivent faire gaffe. Je ne lis pas ce qu’ils écrivent si ce sont des insultes. Mais tout est enregistré…Demandez à Macky Sall. Il n’osera pas le dire. Macky me doit le premier Contrat de pétrole qu’il n’a eu que grâce à mon intervention auprès de mon ami President de l’OpepLa seule question qui demeure est: vrai ou faux ai-je introduit Macky Sall auprès de mon ami Dr.Rilwanu Lukwanu, President de l’Opep, pour obtenir du pétrole? VRAI. »

Mais Adama dis-nous si Macky a eu le contrat pour lui-même ou pour le Sénégal ? vous l’avez introduit auprès de votreami Dr.Rilwanu Lukwanu, President de l’Opep, pour obtenir du pétrole…Mais dites-nous à quel titre Macky a-t-il été reçu ? A titre personnel ou en tant que représentant de l’Etat du Sénégal ?

Voici dans leur intégralité les propos de Adama Gaye publiés sur sa page facebook.

 « Comment Macky Sall, non content de faire avaler aux Sénégalais son histoire de milliards sortis de nulle part, lui le pauvrissime d’hier, a-t-il osé impliquer son frère dans le pétrole national? Il s’est trompé d’époque et de peuple. D’entourage aussi avec que des maquilleurs, insulteurs et flagorneurs. Ca suffit : le Sénégal mérite mieux qu’un d… (Ndlr: c’est nous qui coupons) comme Président. Soyons prêts à payer le prix de notre liberté. Quitte à faire face à leurs salissures. Je suis prêt… Peu importe ce qu’il m’en coute. I will retabliate though !
Il y a beaucoup de Sénégalais prêts à se battre contre l’injustice et les forfaitures au prix de leur vie. Mais certains, qui se prennent pour les sages, ne sont pas fiables. Ils se terrent. Sont des Amis dormants. Ont des opinions masquées. Parfois, mieux vaut faire le vide et avancer en solitaire que de se laisser entourer par des Amis qui disparaitront au moindre pépin.
On ne s’est pas battus pour la démocratie et les libertés pour que certains clandestins, politiciens embedded, camouflés, sous Wade, le pilleur, se réinventent en agneau émergeant ou lion endormi pour mieux encore pirater nos combats en s’enrichissant avec familles et alliés. Ce régime est passé à coté de sa mission! Comme le prouve le nombre de ses forfaitures et à qui elles profitent : partage du foncier à Diamniadio avec des développeurs-écrans, Bictogo, projet avorté d’annulation de plus de 12 milliards dus par Sonatel, PetrotimSall, et tous les marchés publics aux seuls alliés. Pnud-Pudc, réfection building administratif, cité Emergence aux Marocains, engagements hasardeux à l’étranger, zéro aux Jeux Olympiques, Contan, avec des milliards détournés, projet envoi de nos soldats en Arabie Saoudite, sur un coup de tête, et tant d’autres bourdes, y compris l’installation de la BDK, imposante banque de Dakar, à la place où se trouvait naguère la Banque de Développement national, comme pour narguer les Sénégalais, banque de Aliou Sall, dit-on.
Les chefs religieux et leurs cités favorisés. Enseignement, santé, emplois, transports, tourisme etc: par terre. Les traques à milliards libérés.
Pendant ce temps, liens sociaux et société éclatés, pauvreté généralisée, les Sénégalais étouffent. L’émergence promise signifie la guillotine du peuple, s’il ne fait rien. Surtout s’il ne coupe pas cette menace de déballage et d’insultes qui lui pend à la tête pour le contraindre à souffrir sans réagir. Quiconque s’est hasardé à me dénigrer doit savoir qu’il a lâché une meute de Lions éveillés, griffes et dents dehors, sur les neoémergents. Il est temps de dire ça suffit, et nous méritons mieux que cette faillite morale doublée d’une spoliation de nos biens. Celui qui lutte est celui qui peut gagner…

Chers Amis, je vous transmets mes salutations depuis le plus grand centre universitaire d’Ecosse spécialisé sur le Pétrole, le Gaz et les Mines. J’en suis un membre Associé. En vous écrivant, je mesure la gravité du débat sur les hydrocarbures du Sénégal. et surtout la détermination, voire l’aveuglement, de certains qui sont prêts à tout pour me salir, m’empêcher de m’exprimer et, si possible, me tuer. Je n’ai peur de rien. J’assume toutes mes tares. Mais je n’ai dit et écrit que la vérité. Des faits intangibles. Ceux qui s’agitent doivent faire gaffe. Je ne lis pas ce qu’ils écrivent si ce sont des insultes. Mais tout est enregistré. Le moment de se mobiliser est là, autour de l’essentiel. Il se passe des choses trop graves pour que nous continuions de rester bras croisés. Macky Sall a commis l’erreur de sa vie en laissant son frère tremper dans cette affaire avec Frank Timis même si Wade l’avait, en premier, laissé entrer au Sénégal. J’avais tiré la sonnette d’alarme en citant nommément Timis en 2011 lors d’une émission de télévision avec Alassane Samba Diop (Elle doit être disponible à TFM). Trop de choses graves dont les 12 milliards qu’ils ont voulu donner à la SONATEL (don ARTP) justifient mon engagement avec tous les risques qu’il comporte. Je compte sur vous. Je suis prêt à tout. Que les zélés insulteurs sachent jusqu’où aller…Wasalam. Dieu Seul est grand.

Je rigole. Les gladiateurs sont de sortie. Leur cible: Adama Gaye. Rires.On montre la lune, ils regardent le doigt… Insultez, insultez, les faits sont têtus. PetrotimSall et le scandale ARTP seront passés au crible. Quant aux sages qui conseillent la diplomatie, mon conseil pour eux est: devenez des lions endormis ! We shall fight till we die or win.

On me rapporte les attaques dont je fais l’objet. Je saurai répondre. Vouloir faire taire les gens est une spécialité de ce régime mais attention à ne pas aller loin. Sénégalais, avons-nous le droit de nous taire face aux graves errements financiers dont notre pays est victime? Non. Il faut dénoncer ce qui se passe. Je ne lis rien de leurs délires.

Je veux rassurer ceux qui ne me connaissent pas: ai-je besoin de chantage pour m’en sortir? Demandez à Macky Sall. Il n’osera pas le dire. Macky me doit le premier Contrat de pétrole qu’il n’a eu que grâce à mon intervention auprès de mon ami President de l’Opep. Dois-je le taire? Ni Wade. Ni Diouf ne peuvent dire que je me suis aplati devant eux. Ni même Senghor. Libre, Je suis et resterai. Jusqu’à la fin de mes jours que je souhaite proche car cette hypocrisie ambiante ne doit pas être meilleure que même l’enfer.

Les Africains ont-ils la duplicité dans leur ADN, comme me le souffle un ami, ce matin? Probablement. Ceux qui vous sourient sont les premiers à vous poignarder. Faux-amis, sortez de ma sphère virtuelle! Sinon, je m’en charge.

Depuis Dundee, en Ecosse, j’entends les bruits, les calomnies, les insultes et aussi, heureusement, beaucoup d’encouragements. La seule question qui demeure est: vrai ou faux ai-je introduit Macky Sall auprès de mon ami Dr.Rilwanu Lukwanu, President de l’Opep, pour obtenir du pétrole? VRAI. Bonne journée. »

4 Comments

  1. ECOUTEZ ! VOUS LES PROPAGANDISTES DE MAKY SALL AULIEU D APPORTER DES CONTRES ARGUMENTS VOUS RIVALISEZ DANS LES INSULTES ET LES CALOMNIES.QUE DITES VOUS DE MBAYE NIANG QUI AVOUE QUE ALIOUNE SALL FRERE DE MAKY EST UN DELINCANT FINANCIER MAIS QUI TOMBE DANS LE RIDICULE D ALLER CHERCHER LA FAMILLE WADE POUR LES Y MELER.

  2. COMMENT ALIOUNE SALL FRERE DU PRESIDENT MAKY SALL PEUT IL DETOURNER LES COMMISSIONS LIEES AUX TRANS ACTIONS PETROLIERES SANS L AVALE DU PDT MAKY QUI SIGNE LES DECRETS ??????

  3. Cher ami, je connais bien ce adama gaye. Mefiez-Vous de lui il est très dangereux. Il voulait être ministre de l’énergie, il est venu s’installer à Dakar pendant 2 ans avant de retourner frustré dans son exil diffici le en Ecosse. Je le voyais régulièrement traîner vers la cité claudel à la recherche de jeunes étudiantes à enlever. Tous les soirs, il était à un restaurant près de claudel pour récupérer ses proies. Las d’attendre, gaye est retourné dans la galère de son exil et en veut à macky sall qui le connaît bien pour ne pas lui confier la plus petite respossibilité. Une petite question aux esprits intelligents: est ce qu’un sénégalais qui met en rapport le président de son pays et un de ses amis pour un contrat pétrolier à besoin de le répéter mille fois dans ses propos ? Gaye attendait-il de ce contrat quelque chose qu’il n’à pas eu ? Au lieu de parler des autres contrats, gaye doit nous dire comment le contrat qu’il a négocié entre son ami et macky s’est-il passé. On a le sentiment que gaye qui voulait se professionnaliser dans l’intermédiaton pétrolière est déçu que le Sénégal ait trouvé mieux et l’ait lâché. Depuis le début de ses menaces, il n’à rien dit de sérieux pour l’intérêt des sénégalais. Il a tout simplement répéter la même, preuve qu’il n’à pas d’arguments

  4. En effet je veux bien savoir ce qu,il dit. Quelles sont les preuves de ce qil dit. Les menaces sont des preuves maintenat. Ce gars a perdu tout credit pour moi. Avec ses grands airs, cest juste un tonneau vide.

Les commentaires sont fermés.