Abdoulaye Diouf Sarr dans de sales draps…Il a agressé Issa Laye au domicile du Khalife des Layènes

 De graves accusations pèsent contre Abdoulaye Diouf Sarr et son chef de cabinet, le sieur Ndiambé Diop.

Les faits se sont déroulés au domicile du Khalife Général des Layènes le 10 mai dernier. Xibaaru avait reçu l’information mais la rédaction essayait de recouper les infos jusqu’à l’obtention du certificat médical établissant formellement l’agression envers Monsieur Issa Laye Bane, coordonnateur du mouvement « Diapal Ma Diap »…

Que s’est-il passé ?

Les faits se sont passé au domicile du khalife général des Layenes…Le chef de cabinet du ministre Abdoulaye Diouf Sarr a agressé ouvertement, et cela devant Aminata Tall présidente du conseil économique social et environnemental et Monsieur Moustapha Cissé Lô, vice-président de l’Assemblée nationale.

Le coordonnateur du mouvement « Diapal Ma Diap », Seydina Issa Laye Bane a été insulté par le chef de cabinet du ministre Abdoulaye Diouf Sarr. Mais ce dernier ne s’est pas arrêté là puisqu’il a donné des coups à Issa Laye Bane qui s’est retrouvé au centre de santé Philippe Maguilen Senghor pour se soigner et se faire établir un certificat médical en vue de porter plainte…Voici le certificat médical ci-dessous qui nous a été adressé par Mr Issa Laye Bane.

certificat médical diapal ma diap

Et depuis hier, ce sont les jeunes du mouvement « Diapal Ma Diap » qui ruent dans les brancards et réclament justice au Chef de l’Etat car ils ne veulent pas laisser ce crime impuni.

Voici le communiqué adressé à la rédaction de xibaaru par les jeunes du mouvement « Diapal Ma Diap »

« Les jeunes de Dakar et départements du mouvement « Diapal ma diap » sont en colère contre le maire de Yoff Abdoulaye Diouf Sarr.
Nous considérons qu’il est le commanditaire de l’agression physique de monsieur Seydina Issa Laye Bane coordonnateur du mouvement « Diapal ma diap » lors de l’appel des Layenes par Ndiambe Diop, son chef de cabinet au ministère des collectivités locales.
Depuis il ne s’est pas prononcé sur cette agression et n’a même pas envoyé un mot d’excuse. C’est un manque de considération et de respect total d’un être humain qui se sent humilié publiquement sans aucune raisons. C’est injuste.
C’est pourquoi on réclame justice sinon on le fera nous-mêmes. Le Sénégal est un pays de droit où la liberté d’expression est une réalité.
Les jeunes du mouvement veulent prendre à témoin, le premier des Sénégalais, son Excellence, le président de la République Macky Sall ainsi que le peuple, de l’acte barbare perpétrée par Abdoulaye Diouf Sarr et son équipe ».

Penda Sow pour xibaaru.com