Abdoul Mbaye est dans l’Or de Sabodala…Comme Aliou Sall dans le pétrole

Chassez le naturel, il revient au galop ! Abdoul Mbaye, l’ancien premier ministre, l’homme impliqué dans les milliards « blanchis » du dictateur tchadien Hissène Habré, est rattrapé par un autre scandale…Celui de l’or de Sabodala où il aurait des actions. Mais pourquoi est-ce un scandale ? Parce qu’il aurait soustrait certaines recommandations dans le dossier de la fermeture de la piste de Sabodala…Et Abdoul Mbaye l’aurait fait sciemment parce qu’il a des actions dans les mines d’or de Sabodala…

C’est une accusation qui accable le Président de l’Alliance pour la Citoyenneté et le Travail (ACT).

Abdoul Mbaye pose des questions au gouvernement sur l’octroi des contrats pétroliers au frère du président. Et pourtant le ministre Mame Mbaye Niang vient de l’accuser d’avoir des soustrait frauduleusement des recommandations d’un dossier dans lequel il serait actionnaire…Voici les accusations du ministre Mame Mbaye Niang à l’encontre de l’ancien premier ministre Abdoul Mbaye :

« On a fait un exposé pour demander la fermeture de deux pistes au Sénégal, celles de Sabodala et d’Abéné. On n’a jamais eu un retour parce que tout simplement Abdoul Mbaye a des actions dans la société minière qui exploite l’or. Ce qu’on demandait, c’est de fermer la piste de Sabodola et de la ramener vers Kédougou pour que l’armée, l’aviation civile, la douane les services des impôts et des domaines puissent avoir une visibilité sur l’or qui sortait du territoire national.

Je vous dis que la preuve, c’est moi. J’ai été expert, j’ai fait une présentation avec l’ensemble des services de sécurité qui étaient présents dont 53 cadres. Et c’est Abdoul Mbaye qui présidait la réunion. Et on a demandé dans les recommandations la fermeture de la piste de Sabodola. Abdoul Mbaye a tout le dossier. C’est après que j’ai compris qu’il était actionnaire.

Ce que je dis n’est pas gros, c’est vérifiable. Comprenez que par les fonctions que nous exerçons, nous assistons et nous préparons des dossiers qui rentrent dans le cadre d’une planification ou d’une anticipation. On peut douter de moi sur tout, mais j’ai un métier, je suis expert en sécurité aérienne. Je ne suis pas sorti du néant. Ce que je dis là, j’ai des collègues qui peuvent l’attester. Il y avait les ministres dont ceux de l’Intérieur, du Budget, les services de sécurité, dont l’Armée. Abdoul Mbaye a soustrait ces recommandations-là du rapport et c’est après qu’on a compris qu’il a des intérêts à Sabodola et dans l’extraction de l’or. Donc Abdoul Mbaye parle d’actionnaire du pétrole, alors que lui est un actionnaire qui est en train de dépouiller le peuple sénégalais de son or. Abdoul Mbaye n’a pas de leçon de morale à nous donner »…

Le procureur de la République doit s’autosaisir…Et l’Office national de lutte contre la fraude et la corruption (OFNAC) et la Cour de Répression de l’Enrichissement Illicite (CREI) doivent s’intéresser à la fortune d’Abdoul Mbaye…

Penda Sow pour xibaaru.com