Démission d’Aguibou Soumaré de l’UEMOA…Les services secrets français ont…

Le président de la Commission de l’Union économique et monétaire ouest africaine (Uemoa), le Sénégalais Cheikh Adjibou Soumaré, a annoncé jeudi à Dakar qu’il comptait démissionner de son poste, à compter du 1-er décembre, pour ‘’convenances personnelles’’.
« J’ai demandé au chef de l’Etat de pouvoir reprendre la liberté à compter du 1-er décembre’’, a-t-il dit sur la télévision RTS au terme d’une audience avec le président Macky Sall

Son mandat qui devait s’achever en janvier 2016 a été prolongé jusqu’en juin par la 19ème session ordinaire de la Conférence des chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union réunie à Cotonou, après un malentendu entre Dakar et Niamey sur le pays qui doit assurer la présidence de la commission de l’Uemoa.

Que s’est-il réellement passé ?

Depuis décembre 2015, le feu couvait entre le président de la République Macky Sall et le président de la commission de l’UEMOA

Les relations entre le Président Macky Sall et le président de la Commission de l’Union économique monétaire ouest africaine, Cheikh Aguibou Soumaré, ne sont plus des meilleures. Et c’est une note des services de renseignements français qui est à l’origine de la brouille. Ce qui a fâché davantage le chef de l’Etat, c’est qu’il a été alerté par les services secrets français de la note accablante sur son compatriote et, par ailleurs, président de la Commission, au moment où il s’entretenait avec ses pairs à Abidjan. Et le contenu de la note risque de jouer sur le fonctionnement de l’institution africaine traversée par une grave crise paralysant le fonctionnement de la Cour de justice de l’Uemoa.

Elu pour un premier mandat en 2011, Cheikh Aguibou Soumaré,65 ans, a été Premier ministre du Sénégal de juin 2007 à avril 2009

Rappelons que L’UEMOA est une structure sous-régionale compte huit pays membres : Bénin, Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Guinée-Bissau, Mali, Niger, Sénégal et Togo.

Penda Sow pour xibaaru.com

1 Comment

Les commentaires sont fermés.