La coalition « Benno Bokk Yaakar » est morte…Barthélémy Dias l’a tuée

Barthélémy Dias, maire socialiste de Mermoz Sacré-Cœur qui était ce dimanche, l’invité de l’émission Grand Jury de la RFM, a craché ses vérités sur la coalition Benno Bokk Yaakar dirigée par le président et qui regroupe plusieurs partis dont le sien, le parti socialiste.

Les propos du maire de Mermoz-Sacré-Cœur ont été sévère à l’endroit du président Macky Sall qui, selon lui, refuse dialoguer et impose son diktat à cette coalition. Pour Barthélémy Dias, les responsables du PS sont les principales victimes du président Macky Sall

« La coalition Benno Bokk Yakaar est un trompe-l’œil et qu’elle est tout sauf une coalition. Elle fait endormir les Sénégalais. Surtout quand celle-ci est dirigée par un chef qui fait tout dans le calcul. L’exemple de l’appel au dialogue très superficiel…Macky refuse de dialoguer. C’est un refus stratégique. Il a refusé systématiquement de mettre en place une coalition. Bby n’est pas une coalition. Vous ne croyez pas que si on était en train de gérer ensemble, Khalifa Sall aurait des difficultés! Que moi j’aurais des autorités déconcentrées qui m’empêchent de travailler sur des titres fonciers qui appartiennent à la commune de Sacré-Cœur/Mermoz ? Que Aminata Mbengue Ndiaye serait dénigrée par des gens de l’APR qui disent qu’elle a appelé à voter Non lors du référendum ? Cette coalition, elle est malsaine. C’est un cancer qui est en train de se propager. Il faut l’arrêter! » a-t-il dit lors de son passage à l’émission Grand Jury de la RFM animée par Mamoudou Ibra Kane.

Penda Sow pour xibaaru.com

1 Comment

  1. Benno Bokk Yakaar est une organisation contre le Sénégal. La preuve elle a cautionné 1 213 bureaux de vote fictifs lors du dernier référendum, pour imposer aux sénégalais des réformes dont ils n’en veulent pas.

Les commentaires sont fermés.