Incroyable mais vrai ! Le Procureur Bassirou Guèye défend les intérêts d’un parti politique

SERIGNE BASSIROU GUEYE : PROCUREUR DE LA REPUBLIQUE OU PROCUREUR DE L’APR ?
Au vu du dernier communiqué du Procureur de la République « qualifiant d’illégale la décision prise par ses pairs, dans l’affaire AIDA DIONGUE », on est évidemment en droit de se poser la question.
Le MSU France est profondément indigné par cette sortie maladroite, inopportune et totalement décalée du Procureur de la République qui vient par ce fait de jeter l’opprobre et le déshonneur sur la justice sénégalaise.
En critiquant une décision de justice rendue par des magistrats intègres, mus par la seule volonté de dire le droit, le Procureur Serigne Bassirou Gueye a violé les obligations qui incombent à sa charge et démontré un parti pris manifeste dans l’exercice de ses fonctions.
Le procureur de la République est l’avocat de la société : il protège l’intérêt public en assurant le respect de la loi pénale. Aucun magistrat n’a le droit de commenter une décision de justice à fortiori de la contester….
Pour le MSU France, le doute n’est plus permis : le Procureur de la République a failli à sa mission et mérite un blâme, voire un sérieux rappel à l’ordre de la part de ses pairs dans le cadre d’un conseil de discipline.
Le MSU France exige que toute la lumière soit faite par le Procureur Serigne Bassirou Gueye dans l’affaire du meurtre de l’étudiant Bassirou Faye ; une affaire où il y a eu mort d’homme et où paradoxalement, la justice traine les pieds pour identifier les coupables et les sanctionner de manière exemplaire.
Le MSU France exige que le Procureur de la République, Serigne Bassirou Gueye exerce ses fonctions avec indépendance, impartialité et neutralité.
Le MSU France félicite tous les magistrats sénégalais honnêtes, intègres et les encourage dans leur noble mission de dire le droit, et de rendre la justice au nom du peuple sénégalais.
Fait à Paris, le 30 mai 2015
Le Directoire du MSU France