« Tout ce que dit Serigne Bassirou Abdoul Khadre engage le khalife Cheikh Sidy Moctar Mbacké et toute la communauté »

Des états unis d’Amérique où il séjourne, le petit fils de Serigne Abdou Lahat Mbacké khadimou Rassoul a joint notre redaction pour s’indigner avec force contre les agissements de certains jeunes chefs religieux de Touba. Le fils de Serigne Cheikhouna Mbacké Abdou Lahat dénonçant l’attitude de certains jeunes Mbacké Mbacké qui mettent en doute le message du  porte-parole du Khalife général des mourides, rappelle que « Serigne Bassirou Abdoul Khadre est la voix du Khalife général des mourides, donc tout ce qu’il dit engage  le  khalife Cheikh Sidy Moctar Mbacké  et partant de toute la communauté ».

Le Cœur meurtri, le Mbacké Mbacké precise: « Toute personne qui met en doute les paroles de Serigne Bassirou Abdoul Khadre met donc en doute celles du Khalife général des mourides lui-même ». Aussi rappelle-t-t-il que « le Khalife a bien dit que Serigne Bassirou Abdou Khadre est son porte-parole attitré. Il relaie sa voix et reste son mandataire en toute circonstance ». Toutes choses qui font que Serigne Abdou khoudoss Mbacké condamne fermement « le comportement inélégant et inopportun de ces chefs religieux réduits en des maîtres chanteurs vis à vis du porte-parole du marabout “.

”Leur seule et unique préoccupation devrait être aujourd’hui de retourner travailler la terre comme le préconise Serigne Sidy Mokhtar Mbacké à défaut militer à revivifier le legs précieux du Saint homme et non à s’attarder sur des déclarations puériles qui ne font que nous diviser et nous fragiliser”, lance-t-il au bout du fil.

1 Comment

  1. Les sénégalais et leurs guides religieux ont été abusés.

    Macky a fait le tour des Sénégal en répétant « 15 points », il a rencontré des guides religieux en répétant « 15 points ». En réalité, aucun des « 15 points » n’a été votés. Ce sont 26 points totalement différents, et qui ont été tus durant toute la campagne, qui ont été votés.

    http://www.jo.gouv.sn/spip.php?article10657

    – Il y a le titre « Annexe Exposé des motifs » (Toute la campagne de duperie du peuple et des chefs religieux est basée sur ce titre. C’est là qu’on trouve les 15 points d’exposé des motifs)
    – Et il y a le titre « Article premier ». C’est là que commence les choses qui seront votées (et qui l’ont été). On modifie une constitution, donc on vote des articles, et non des « exposés de motifs », ce devait être élémentaire, mais hélas. Et l’article premier liste 18 articles de la constitution qui seront modifiés. On est loin des 15.
    – Puis, il y a le titre Article 2. Il liste 2 titres dans la constitution qui seront modifiés. Cela fait 20 points.
    – Puis il y a le titre Article 3 qui annonce 3 nouvelles lois (25-1, 25-2, 25-3). Cela fait 23 points.
    – Puis il y a Article 4 qui ajoute une loi 66-1 qui crée le HCCT. Cela fait 24 points.
    – Puis il y a Article 5 qui annonce la suppression de 2 articles. Cela fait 26 points. Et ce sont ces 26 points là qui ont été votés, et non les 15 points que Macky est allé expliquer au guides religieux.
    J’ai donc bien des raisons de toujours répéter que le peuple et les chefs religieux ont été dupés. Il y a eu tromperie. Ils ont caché des choses (celles qui seront votées) ils ont expliqué celles qui ne seront jamais votées. Ils ont fait voter le peuple sénégalais ce que ce peuple ignore. Et ils ont travaillé pour que le peuple ne sache jamais ce qu’il allait voter.

Les commentaires sont fermés.