Urgent : Plusieurs tombes profanées au cimetière de Pikine

Le cimetière de Pikine a encore été profané. Plusieurs tombes, dont celui d’un vieux de 80 ans, enterré il y a 72 heures, ont été ouvertes la nuit dernière, rapportent des témoins à la Rfm. Les autorités municipales,  la police et les sapeurs-pompiers sont présentement sur les lieux (12 heures) pour constater les faits. Certains habitants, agacés par ce phénomène qui ne cesse de prendre de l’ampleur, exigent l’installation de caméras de surveillance tout autour du cimentière. C’est la énième fois, depuis 2015, qu’il reçoit la visite des malfaiteurs qui, parfois, déterrent les corps avant d’emporter le linceul. Le dernier en date remonte au début du mois de mars dernier. Le corps d’une dame de 80 ans, avait été exhumée au lendemain de son inhumation. C’est un homme venu se recueillir sur la tombe de sa femme qui a découvert cette ignominie.