Révélations sur les 74 milliards…Thierno Bocoum de Rewmi : « C’est une honteuse manipulation…»

« C’est de la honteuse manipulation. Rewmi et son leader sont habitués à ce genre de pratiques depuis le temps de “il est midi”, journal qui n’avait pas hésité à mettre à sa Une des photos d’explosifs et d’armes qui auraient été découverts chez Idrissa Seck pour crédibiliser la thèse d’une atteinte à la sûreté de l’Etat. Le directeur de ce journal fait partie des premiers à bénéficier du décret de Macky Sall qui en a fait le PCA de la Rts. Produire un mensonge pour détourner l’opinion sur les vrais sujets du moment est une démarche qui ne passera pas », réagit Thierno Bocoum, chargé de la communication de Rewmi, suite à un article de « Afriqueconfidentielle ».
Les confrères écrivaient que les relations entre Me Abdoulaye Wade, l’ancien président et Idrissa Seck, son ex-Premier ministre, se seraient détériorées à cause d’une affaire d’argent. Ils rapportent une discussion entre l’ancien président sénégalais et un tiers. « Il (Idrissa Seck) a volé mon argent : 74 milliards ». L’autre interloqué, bafouille : « Mais M. le président, les fonds politiques votés à l’Assemblée nationale n’atteignent pas 74 milliards ». Me Wade ajoute : « Qui dit qu’il s’agit de fonds politiques?? Il y a là également l’argent du Koweït ».
Et pour en avoir le cœur net, « Afriqueconfidentielle » dit avoir mené son enquête pour parvenir à un résultat, selon lequel tout a commencé par l’ouverture d’un compte bancaire à l’agence centrale de la Société Générale du Boulevard Haussmann, à Paris. Compte qui fut ouvert au nom du secrétariat général de la présidence de la République du Sénégal, fonctionnant avec les deux signatures de Abdoulaye Wade et Idrissa Seck. Compte qui a été crédité d’un chèque City Bank de 1 million 125 mille euros, soit plus de 700 millions de F CFA offerts à l’Etat du Sénégal par le Koweït. Le total des retraits, en espèce, entre le mois de mai et juillet 2002 aurait atteint plus de 2 milliards de F CFA (3 millions 204 mille euros), assure en détail le journal « Afriqueconfidentielle ».

2 Comments

  1. Le pouvoir est prêt à dépenser 74 milliards dans les médias pour distraire les sénégalais de la bombe Diack.
    Nous refusons de regarder ailleurs.

  2. HEUREUSEMENT QUE CETTE HISTOIRE A DORMIRE DEBOUT NE DISTRAIT PERSONNE.MAKY SALL DOIT EDIFIER LES SENEGALAIS SUR LES PROPOS DE L DIAK QUI A BIEN DIT QUE MAKY L AVAIT RENCONTRE POUR LUI PROPOSER D ETRE LE CANDIDAT DE LA TRANSITION CONTRAIREMT A CE QUE LES GENS DE L APR RACONTE.

Les commentaires sont fermés.