Pourvois en Cassation : Karim Wade sera fixé sur son sort le 20 août prochain…

La Chambre criminelle de la Cour suprême a mis en délibéré, jusqu’au 20 août prochain, les pourvois en Cassation de Karim Wade et Cie. Il faut dire que la Haute juridiction a décidé de poursuivre l’audience, ce, malgré le boycott de la défense. Les conseils de l’ancien ministre avaient quitté la salle d’audience, après le refus de la Cour de renvoyer le procès qu’ils jugent « illégal » parce que tenu dans des conditions ne respectant aucune procédure. Auparavant, les conseils du fils de l’ancien Président avaient formulé une requête en récusation d’un certain M. Bale qui fut directeur de cabinet de l’ancienne ministre de la Justice Mimi Touré, aujourd’hui conseiller à la Cour suprême. Les avocats de l’ancien ministre soutiennent que celui-ci avait dit que tous ceux qui ont détourné l’argent du contribuable seraient jugés. Une déclaration qui, selon eux, montre sa partialité. Cette requête a aussi été rejetée par la Cour.