Niasse garde jalousement sa place auprès de Macky Sall…Il a déjà repéré les intrus qui veulent le dégommer

Les progressistes ne ratent plus aucune occasion pour tirer sur leurs ex-frères qui ont promis de vider l’Afp de ses militants. Selon nos confrères de Walfadjri, le Comité stratégies et actions (Csa) qui rendait compte, hier, de ses activités a tiré à boulets rouges sur les adversaires de l’Afp. En effet, annoncent les partisans de Niasse, « toutes ces activités ont non seulement été des moments forts dans l’animation du parti, mais elles ont mis à nu les contrevérités diffusées par ceux-là qui ont définitivement opté pour la désinformation et la tricherie en tentant de se rapprocher du Président Macky Sall ». Les progressistes d’affirmer que l’Afp « continuera de dérouler son plan d’action, pour préparer les échéances futures, en respectant la ligne qu’elle a démocratiquement choisie, après mûre réflexion.

L’Afp s’est également prononcé sur les pèlerins de la Mecque laissés en rade au hangar de l’aéroport. Après avoir salué les mesures prises par le chef de l’Etat Macky Sall, pour permettre à des pèlerins sénégalais de se livrer à leurs dévotions aux Lieux Saints de l’Islam, le Csa a déploré les manquements qui ont porté préjudice à nombre d’entre eux. « Il convient de situer les responsabilités et de prendre les sanctions qui s’imposent », martèle l’Afp. « Il devrait en être de même pour la gestion du foncier, avec l’aliénation de surfaces relevant de l’Aéroport ou du Stade Léopold Sédar Senghor. La sanction pour de tels manquements, longtemps dénoncés, relève de la bonne gouvernance », ajoute le Csa de l’Afp.

Le Csa a également examiné les questions des inondations et de l’érosion côtière. « Après de larges échanges, le Csa a estimé que ce dossier doit être géré, au-delà des urgences, dans le moyen terme, en élaborant un plan méthodique de lutte contre ces phénomènes, en encourageant la coopération avec des pays qui maîtrisent les technologies adaptées », estiment les progressistes.

1 Comment

  1. NIASSE PAUVRE DOUNGOUROU BENNI OUI OUI DE MAKYAVELIQUE SALE. IL N A PLUS DE DIGNITE MAIS VA DISPARAITRE DE LA SCENE POLITIQUE AVEC PATRON D ICI 16 MOIS EN 2017

Les commentaires sont fermés.