Mankeur Ndiaye entre New York et l’Arabie Saoudite…Une intense activité diplomatique

(Photo: Mankeur et son homologue des Emirats Arabes Unies)…Le ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’Extérieur qui se trouve actuellement en Arabie Saoudite vient de New York où il a eu une intense activité diplomatique. En marge de la 70 ème Assemblée générale des Nations Unies, Mankeur Ndiaye a eu plusieurs rencontres dans le cadre de la coopération bilatérale. Le ministre Ndiaye a, en effet, rencontré le ministre des Affaires étrangères de la Jamaïque qui souhaite développer la coopération entre son pays et le Sénégal et décide d’ouvrir une ambassade à Dakar. Le ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’Extérieur a eu également une rencontre bilatérale avec son homologue des Emirats Arabes Unis qui effectuera une visite officiel au Sénégal. Avec le ministre russe des affaires étrangères Seguei Lavrov, Mankeur Ndiaye a eu une Séance de travail sur la Coopération bilatérale, diplomatie économique et échanges de vues sur dossiers internationaux.
Ce week-end, le ministre Ndiaye devrait rencontrer les autorités saoudiennes au sujet notamment du drame de Mouna. Dès son arrivée en Arabie Saoudite, Mankeur Ndiaye a été accueilli par le ministre saoudien de la Santé. Tard dans la soirée (1 h 15 heures locales), il a visité les hôtels des Sénégalais pour leur délivrer le message de condoléances et de soutien moral du chef de l’Etat et du gouvernement. Mankeur Ndiaye a réitéré l’engagement du gouvernement a amélioré les conditions du pèlerinage à la Mecque. Le directeur général de la Santé, chef de l’équipe médicale, le docteur Pape Amadou Diack a quant lui révélé qu’à ce jour 14 morts ont été recensés, 49 perdus de vue et 14 blessés. Mme Adja Dior Diop qui a parlé au nom des pèlerines s’est félicitée de la visite du ministre Mankeur Ndiaye. Il a loué les efforts inlassables du Commissaire général au pèlerinage et s’est réjouie de la Cellule de crise mise en place. Mme Diop a toutefois émis le vœu de voir, une fois au pays, de larges concertations pour améliorer les conditions du Hajj. Auparavant, Serigne Bara Mbacké qui s’est exprimé au nom des pèlerins a salué la disponibilité des autorités et a affirmé, au sujet du drame de Mouna, qu’il s’agit de la volonté divine. Dans les deux hôtels visités, des prières ont été formulées à l’endroit des morts, des disparus et des blessés.