L’escroquerie politique de Doudou Kâ mise à nu…Son mouvement And Falaat Macky Sall, c’est du vent !

La honte frappe, depuis hier, l’Apr de Ziguinchor/ Tendance Doudou Ka. Dans un communiqué de presse envoyé à quelques rédactions, M. K fait savoir que pour une Casamance Émergente, une vingtaine de maires ont décidé de s’unir autour de sa personne. Une phrase qui a choqué la plupart des maires qui se sentent piégés, arnaqués, disent d’autres.
Doudou Ka, Directeur du Fongip, responsable de l’Apr à Ziguinchor, a voulu rebondir après la cuisante défaite aux dernières locales. Voulant faire d’une pierre deux coups, Doudou Ka a guetté les maires des communes de Casamance venus pour le programme d’urgence du développement local, pour les inviter à diner. Au sortir du festin, il a pondu un communiqué, annonçant le ralliement des maires, grâce à son entregent. Plusieurs édiles qui ont participé à cette réunion, se sentent blessés par le comportement de celui qui est supposé être le patron de ce mouvement «And Falaat Macky Sall ak Doudou Ka, pour l’émergence de la Casamance». Le maire d’Oukoute à Oussouye, joint au téléphone, reconnait avoir participé à cette rencontre, mais se dit préoccupé par le développement de la Casamance et non d’une personne. Celui de Kafoutine, Victoire Diatta, dira : «ak Doudou Ka me dérange. Derrière Macky Sall, je valide. Nous pensons que les gens sont allés vite, mais rien n’a été décidé et la réflexion est en cours.» Malanga Gassama, maire de Boutoupa Camaracounda, confirme sa participation, mais refuse de se prononcer et Ibrahima Diedhiou, maire d’Adéane, qui a décliné l’offre de Doudou Ka, crut bon de dire ceci : «j’ai commencé la politique bien avant Doudou Ka et je ne suis pas son alter ego dans ce domaine. Aussi, ne puis-je me ranger derrière lui, c’est insensé. Je ne suis pas venu à Dakar pour rencontrer Doudou Ka ou encore Abdoulaye Baldé qui est mon leader. Je suis venu pour le développement de ma commune, avec le programme d’urgence du développement local, rein d’autre.»
Rewmi