Le PS ps du tout satisfait de l’Acte 3 de Macky Sall…Les socialistes tirent un bila mitigé…

Le Parti socialiste (Ps) lors de sa 4ème session thématique s’est mis à l’écoute des élus, des conseils départementaux et des experts de la décentralisation sur l’Acte 3 de la décentralisation qui a déjà un an (révolu).

Le Bureau politique du Parti socialiste a choisi de faire son appréciation en se basant sur les expériences des différentes collectivités locales administrées par les socialistes. Un diagnostic jugé sans complaisance par le Secrétaire général du Ps, Ousmane Tanor Dieng.

Dans son allocution d’ouverture, il replacera cette évaluation dans son contexte. Intervenant à la suite des réformes territoriales de l’Acte 1 en 1972 et de l’Acte 2 en 1996, l’Acte 3 apporterait, de l’avis d’Ousmane Tanor Dieng, des innovations en termes d’avancées vers les objectifs de décentralisation, mais aussi par l’amélioration des faiblesses notées dans la mise en œuvre des réformes antérieures. Si ce thème intéresse tant son parti, initiateur du processus des Actes 1 et 2, c’est parce qu’il le considère comme un puissant levier pour réformer et moderniser l’Etat, mais à la condition de respecter les 2 exigences que sont la cohérence et la proximité.
Le bilan du Parti socialiste de l’Acte 3, restera, quand-même, mitigé… Le PS a souhaité une grande écoute des acteurs, de tous les acteurs impliqués pour améliorer l’Acte 3 et juguler les contraintes et de progresser par étape.